Cristiano Ronaldo : ses voyages en jet privé au Maroc agaceraient le Real

  • A
  • A
Cristiano Ronaldo : ses voyages en jet privé au Maroc agaceraient le Real
Cristiano Ronaldo ne cache pas ses fréquents voyages en jet privé, comme ici en octobre dernier.@ Capture d'écran @Cristiano
Partagez sur :

TEMPS LIBRE - Le joueur portugais passerait une bonne partie de son temps libre près de Rabat, au Maroc.

Depuis le début de la saison, Cristiano Ronaldo a certes marqué 16 buts en 18 matches, toutes compétitions confondues, avec le Real Madrid mais son rayonnement sur le terrain est moindre. Est-ce que le Portugais ne se disperserait pas un peu ? Les dirigeants du club merengue semblent le penser, si l'on se fie à un article publié par un site espagnol. Selon EXTRAConfidencial.com, les pontes du Real ne verraient pas forcément d'un très bon œil les multiples virées de "CR7" en... jet privé. Le joueur aux trois Ballons d'Or, qui figure une nouvelle fois parmi les trois finalistes de la cuvée 2015, a récemment acquis un Gulfstream G200 pour la modique somme de 19 millions d'euros.

Virées au Maroc. Le buteur du Real utiliserait en priorité son jet pour rejoindre le Maroc et son ami, le kick-boxeur Badr Hari. Avec une vitesse maximale de 900 kilomètres par heure, le trajet Madrid-Rabat, où réside Hari, se fait en à peine deux heures. Le souci (pour le Real) est que Ronaldo ne se contente pas de virées lors de ses jours de repos. Il voyagerait parfois plusieurs fois par semaine, avec un départ après l'entraînement et un retour sur Madrid dans la soirée. Ce jet, Ronaldo l'a également utilisé avec l'assentiment du Real pour aller présenter "son" documentaire Ronaldo, à Londres, au début du mois dernier.



Sur les réseaux sociaux, Ronaldo ne cache pas ses fréquentes visites à son ami Hari. Lequel publie régulièrement des photos des deux éphèbes, les muscles saillants, le plus souvent au bord d'une piscine. Dans un de ces messages, le kick-boxeur avait même ironisé "Tout juste mariés. Ah, ah ! Toujours là pour te prendre dans des mes bras, mon frère."

L'article ne dit pas si le Real entend prendre des mesures pour limiter les sorties aériennes de sa vedette. On se doute que celles-ci seront plus facilement acceptées s'il se remet à marquer but sur but...