Coupe du monde de rugby : les Bleus en quarts de finale

  • A
  • A
Coupe du monde de rugby : les Bleus en quarts de finale
Frédéric Michalak a été le grand artisan de la victoire française face au Canada, jeudi soir.
Partagez sur :

AU RENDEZ-VOUS - L'équipe de France a battu le Canada avec le point de bonus et se qualifie donc pour les quarts de finale.

C'était presque acté mais ça va mieux en le faisant. L'équipe de France s'est qualifiée jeudi soir pour les quarts de finale de la Coupe du monde grâce à sa victoire bonifiée face au Canada, à Milton Keynes (41-18). Les Bleus, qui possèdent 14 points au compteur, ne peuvent plus être rattrapés par les Italiens, qui affronteront l'Irlande dimanche, en fin d'après-midi. Face à un Canada accrocheur et parfois brillant, les Bleus n'ont pas livré la copie parfaite espérée. Ils se sont appuyés sur une excellente première demi-heure, à l'issue de laquelle ils menaient 17-0, une solide première ligne, avec trois essais d'avants, et un Frédéric Michalak des grands soirs, qui a passé tous ses coups de pied.

Deux essais concédés en quatre minutes. Evidemment, les observateurs qui attendaient un feu d'artifice en sont pour leurs frais. Le début de match a été enlevé, avec un premier essai, spectaculaire, de Wesley Fofana, sur une chistera de Michalak. Le n°10 français assura ensuite au pied, en passant une pénalité (10-0, 14e) puis en transformant l'essai de Guihlem Guirado sur un maul (17-0, 29e). Dominateurs, avec 17 points de marge, les Bleus ont alors étrangement perdu pied en quatre minutes, avec deux essais concédés sur des absences défensives, avec notamment une mauvaise réception de Rémy Grosso sur le premier (17-12, 35e). Les Bleus, efficaces devant, ont néanmoins réussi à reprendre de l'air avec le deuxième essai dans ce Mondial de Rabah Slimani (24-12, 38e).

Loin d'être affectés par ce troisième essai encaissé, les Canucks sont revenus des vestiaires revigorés. Et leur ouvreur Nathan Hirayama de passer les pénalités pour ramener son équipe à 6 points (56e) ! Mais, comme souvent dans cette Coupe du monde, la "petite" équipe a fini par baisser pavillon dans la dernière demi-heure, permettant aux Bleus de finir en roue libre, avec deux nouveaux essais de Pascal Papé (68e) et de Rémy Grosso (75e), la victoire, le bonus et la qualif' !

"Place au deuxième objectif !" "Pour l'instant, le premier objectif est atteint, on est qualifié pour les quarts de finale", a résumé le sélectionneur des Bleus, Philippe Saint-André, au micro de TF1. "Maintenant, on se concentre sur le deuxième objectif, avec un gros match qui nous attend face à l'Irlande. Ce soir (jeudi soir), on a été appliqués, forts sur nos bases. On a eu un moment d'inattention, quatre-cinq minutes. Maintenant, on va commencer avec les matches énormes. On va d'abord bien récupérer car on a 9 jours avant l'Irlande. Il faut signaler que les Canadiens jouent bien au rugby et ils l'ont prouvé." Mais on doit dire à "PSA" que les Irlandais jouent encore mieux au rugby...