Les Suisses veulent "plumer ce coq !"

  • A
  • A
Les Suisses veulent "plumer ce coq !"
Partagez sur :

VU DE SUISSE - Pas de neutralité dans la presse suisse, qui attend une victoire de la "Nati", vendredi soir, contre la France

En matière de football, la presse helvétique ne fait pas dans la neutralité. "Plumez ce coq !" exhorte par exemple Le Matin, l'un des principaux journaux suisses, vendredi, jour du match entre la France et la Suisse, les deux favoris du groupe E de la Coupe du monde.

une matin

© Capture Twitter

Moins chauvin, le quotidien vaudois 24 Heures s'appuie sur les Français vivant en Suisse pour faire pousser dans les esprits l'idée que la Suisse pourrait bien gagner. "Pour les Français d'ici, la Nati pourrait bien battre les Bleus", titre le quotidien.

24 heures une

"Pas le plus beau mais le plus important". Plus en retenue, la Tribune de Genève en reste à un sobre "L'heure des retrouvailles", ne préférant pas se lancer dans un pronostic risqué tant il est difficile de prévoir le résultat d'une partie entre deux sélections qui se connaissent par coeur. Pour 24 Heures, d'ailleurs, c'est clair : "Le trente-septième Suisse-France de l'histoire ne sera peut-être pas le plus beau, mais il sera le plus important. L'enjeu: une qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde", est-il écrit d'entrée.

"Ne pas se voir trop beau trop vite". Malgré sa sixième place mondiale au classement Fifa, la Suisse ne doit pas se voir trop belle trop vite, "un travers que cultivent parfois nos amis français", tacle 24 Heures, qui rappelle que la dernière victoire de la Suisse contre la France depuis vingt-deux ans, et "ce doublé de Christophe Bonvin le 27 mai 1992 à Lausanne pour un succès 2-1 face à une équipe dirigée alors par Michel Platini". Prudence et confiance, donc, pour la presse suisse, avant le choc du groupe E. Affaire à suivre samedi...

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

COMPOSITION - Yohan Cabaye devrait être titulaire

ANALYSE - La France doit-elle avoir peur de la Suisse ?

FOCUS - Cinq choses à savoir sur Suisse-France

LA QUESTION - Griezmann est-il plus fort que Ribéry ?

INTERVIEW E1 - Djorkaeff : "toujours compliqué contre la Suisse"