Corinne Diacre : "l’intérêt des médias au sport féminin est nécessaire"

  • A
  • A
Corinne Diacre : "l’intérêt des médias au sport féminin est nécessaire"
@ FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :

L'entraîneur de Clermont, première femme à diriger une équipe de foot professionnelle, espère une plus grande médiatisation du sport féminin.

INTERVIEW

Vingt-quatre heures pour donner un coup de projecteur au sport féminin. Le CSA et ses partenaires, dont Europe 1, lancent les "4 saisons du sport féminin", afin de mettre à l'honneur le sport féminin sur les ondes et les écrans. Pour Corinne Diacre, l'entraîneur de Clermont et première femme à diriger une équipe de foot professionnelle, cette initiative "est importante et nécessaire". "Le sport féminin souffre de cette non médiatisation. Il y a des efforts qui sont faits au niveau des médias et des fédérations pour aider l’essor des disciplines féminines", a-t-elle déclaré après la défaite de son équipe contre Auxerre (1-2) lors de la 25e journée de Ligue 2, vendredi soir au micro d'Europe 1. 

"Il faut changer les mentalités". "C’est nécessaire si on veut sortir les disciplines de l’anonymat. Après il faut changer les mentalités. Plus on verra de sport féminin à la télévision, plus on incitera les gens à se rendre dans les stades pour voir autant les femmes que les hommes", a ajouté Corinne Diacre.

Première femme à diriger une équipe de foot professionnelle, l'ancienne internationale se défend cependant d'être un porte-étendard du sport féminin. "Je pense qu’on en a fait beaucoup autour de mon arrivée. Que ça serve d’exemple, c’est une bonne chose. Mais pour ça, il faut avoir les opportunités", a-t-elle conclu.