Cinq choses à savoir sur Frank McCourt, le nouveau propriétaire de l'OM

  • A
  • A
Cinq choses à savoir sur Frank McCourt, le nouveau propriétaire de l'OM
Frank McCourt vient à Marseille avec de l'ambition... et une réputation peu envieuse outre-Atlantique.@ AFP
Partagez sur :

L’entrepreneur américain de 63 ans va reprendre le club phocéen, a annoncé l’OM lundi.

CINQ CHOSES A SAVOIR

Si quelques détails administratifs restent encore à régler, l’OM va passer sous pavillon américain, et plus précisément sous la coupe de Frank McCourt. Ex-propriétaire du club de baseball des Los Angeles Dodgers, l’entrepreneur de 63 ans est connu aux Etats-Unis, pour le meilleur et pour le pire.

  • Son projet s’appelle "OM Champions Project"

Ses premiers mots – en français - en tant que futur propriétaire de l’OM ont été clairs : "Droit au but". Car Frank McCourt est du genre ambitieux. "Je veux une équipe qui vise le titre chaque saison, c’est mon aspiration numéro 1", a-t-il confié à L’Équipe. "Je veux créer un club modèle, qui fera le plaisir de toute la communauté des fans. J’aimerais, qu’un jour, un de mes enfants reprenne le club. Je vois loin. Je ne suis pas un fonds d’investissement qui achète et revend, c’est un engagement personnel, total", a-t-il continué. Son "OM Champions Project" a donc été celui qui a le plus retenu l’attention des futurs-ex dirigeants. Toutefois, les délais de finalisation de la transaction paraissent bien trop longs pour espérer une fin de mercato bouleversée. En attendant l’hiver ?

  • Il a réalisé la vente la plus chère de l’histoire du baseball…

S'il a fait fortune dans l'immobilier, Frank McCourt n'est pas un novice dans le monde du sport. Loin de là. En mars 2012, l’Irlando-Américain, né à Boston, enregistre ainsi la vente la plus chère de l’histoire du baseball, en cédant sa franchise des Dodgers de Los Angeles pour plus de 2 milliards de dollars au consortium Guggenheim Baseball Management, huit ans après l’avoir repris pour 430 millions. Cela ferait presque rêver. Sauf que Frank McCourt n'a pas laissé que des bons souvenirs du côté de la Californie, tant sur le plan financier que sportif.

  • …mais a été élu deuxième pire propriétaire de tous les temps

Ce grand fan de sport avait nommé son épouse Jamie présidente du club. Mais après trente ans de vie commune, le couple se sépare avec fracas et polémiques. En plein divorce, il déclare les Dodgers en faillite et se retrouve accusé d’avoir détourné plusieurs millions de dollars des comptes du club via divers montages financiers, pour financer cette séparation et/ou pour assumer un train de vie de "débauché", selon The Guardian. Des affaires qui lui ont valu le titre de deuxième plus mauvais propriétaire de toute l’histoire de la Ligue de baseball, décerné par ESPN.

Outre son investissement dans les Dodgers, Frank McCourt possède des participations dans un circuit international de concours de saut d'obstacles. Il est également le propriétaire du marathon de Los Angeles.

  • Son père a libéré la Provence

Le natif de Boston n’est pas venu en France par hasard. Ses liens avec la région sont profonds. Son père a notamment participé à la libération de la Provence, en octobre 1944, au sein de la 40e division blindée, avant de lui-même devenir copropriétaire d’une franchise de baseball, les Boston Braves.

  • Frank McCourt a gagné un prix Pulitzer

Attention toutefois à ne pas le confondre avec son homonyme, prix Pulitzer en 1996 pour son récit autobiographie Les Cendres d’Angela. Le nouveau propriétaire de l’OM est bien un homme d’affaires, même si de nombreux fans l’imaginent déjà volontiers magicien.