Beckham sur Instagram : un buzz parfaitement maîtrisé

  • A
  • A
Beckham sur Instagram : un buzz parfaitement maîtrisé
Le premier cliché posté par David Beckham sur Instagram, samedi 2 mai. @ Instagram
Partagez sur :

STORYTELLING - L’ancienne star du foot David Beckham s’est invitée sur Instagram pour ses 40 ans. Trois jours plus tard, 5 millions de fans le suivent. 

"Bonjour ! C’est super d’être finalement sur Instagram. Ça a mis du temps mais j’ai vraiment hâte de partager quelques moments spéciaux avec vous". Une photo et un petit commentaire postés par David Beckham sur le réseau social, samedi dernier à l’occasion de ses 40 ans et l’hystérie est immédiate. Près de 860.000 fans "likent" alors cette image. Et la folie ne fait que commencer.

Le premier cliché n’est pas choisi au hasard. Un petit selfie dans son lit, laissant apparaître ses nombreux tatouages. "C’est quasiment une photo de mode", estime Fabrice Plazolles, expert social media chez Havas Sports & Entertainement. "Avec ce premier cliché, il se positionne non pas comme un sportif qui arrive sur Instagram mais comme une icône pop qui met en scène sa vie".  

"Les gens ont un peu l’impression d’être ami avec lui"

La suite est une succession de clichés en famille à Marrakech, où il a passé le week-end pour fêter son 40e anniversaire. Avec son fils Brooklyn. Avec sa femme Victoria. Aves sa copine Eva Longoria. Au passage, il n’oublie pas de publier une petite vidéo de ses exploits sportifs, histoire de ne pas perdre ses fans les plus sportifs.

Good morning!

Une photo publiée par David Beckham (@davidbeckham) le

Après une photo bien floue de son gros cadeau d’anniversaire, l’éphèbe anglais décide de partager un cliché… de son petit-déjeuner. Les œufs au bacon font un carton : plus de 431.000 personnes la "likent". "Les gens aiment tout ce qu’il fait. Il peut poster n’importe quoi, ça marchera", note Fabrice Plazolles. "Avec ces petites photos, les gens ont un peu l’impression de rentrer dans l’intimité du couple Beckham, d’être ami avec lui en quelque sorte".

Du pain béni pour les marques

Il est bien loin le temps où le "Spice boy" enfilait les coups francs à Manchester United. Icône de la mode et de la publicité depuis de nombreuses années, il a su faire évoluer son image à la perfection. "C’était l’Anglais aux cheveux longs, il est devenu le gendre idéal", lâche Fabrice Plazolles, expert social media chez Havas Sports & Entertainement. "En racontant les coulisses de son couple, en partageant des photos de son quotidien, il donne envie aux gens de le suivre en permanence. Derrière, de très nombreuses marques vont se battre pour capitaliser sur sa communauté de fans".