Un enfant de 5 ans à Manchester United

  • A
  • A
Un enfant de 5 ans à Manchester United
@ Capture d'écran Daily Mirror
Partagez sur :

FOOT - Les recruteurs du club anglais ont fait signer un très jeune joueur chez les Red Devils. 

La limite d’âge pour signer un contrat professionnel dans un club de foot vient encore d’être repoussée. José Antonio Santos avait 12 ans quand il a signé au Real Madrid l’année dernière. Cet été, le club espagnol a recruté un enfant de 7 ans. Record battu, un enfant de 5 ans vient de signer pour la mythique équipe anglaise de Manchester United. Repéré par les recruteurs du club à 3 ans pour ses qualités techniques, le jeune Charlie Jackson vient de rejoindre le groupe d’entraînement des petits Red Devils. 

Future star du club ? 

Le club de Sir Alex Ferguson ne recule vraiment devant rien. Il y a deux ans, les techniciens des Diables rouges avaient remarqué le potentiel technique de Charlie Jackson dans un stage de football avec des enfants de son âge. Trop tôt, trop jeune. Mais le club n’a pas lâché l’affaire et, mercredi, le quotidien anglais Daily Mirror a révélé la signature du jeune prodige. La presse anglaise n’a pas eu de précisions sur le montant du contrat ou d’une quelconque indemnisation versée aux parents. 

Le jeune footballeur s’entraîne désormais presque tous les jours dans le centre de formation de Manchester United. Les éducateurs en sont sûrs, Charlie Jackson sera la future superstar du football anglais. Mais à cet âge, il paraît très difficile de prévoir l’évolution de carrière d’un joueur. Entre les éventuelles blessures, les tribulations de l’adolescence et la concurrence, difficile d’affirmer qu’il sera le futur Wayne Rooney de Manchester.

Fan de… Manchester City 

Man-City
Les signatures de jeunes joueurs, de plus en plus fréquentes ces dernières années, choquent souvent l’opinion publique et relancent le débat sur les dérives du football actuel. Si des jeunes footballeurs sont licenciés chaque année dans des grands clubs comme Manchester United, Charlie Jackson, lui, subit un régime particulier puisqu’il s’entraîne tous les jours dans le centre de formation du club. Interrogé dans le tabloïd The Sun, le père de Charlie Jackson s’est défendu d’avoir voulu transformer son fils en une machine : "à première vue, vous pourriez croire que nous lui avons fait un lavage de cerveau, mais il n'en est rien". 

Ironie de l’histoire, la nouvelle recrue mancunienne est fan de… Manchester City, l’ennemi juré de United. "Il admire Joe Hart et Mario Balotelli (attaquants des Citizens, ndlr), alors il était horrifié lors du premier entraînement avec United", a raconté son père. "La seule solution que nous ayons trouvé a consisté à lui dire : "écoutes tu t'entraînes avec United et dès que tu es suffisamment bon, tu pars pour City". On ne sait pas encore s’il jouera dans une dizaine d’années chez les Red Devils ou chez les Citizens mais une chose est sûre, cette histoire fait déjà les gros titres des tabloïds anglais et les fans des deux clubs ont déjà entamé une guerre féroce sur l’avenir du jeune prodige.