Lille, la terrible désillusion

  • A
  • A
Lille, la terrible désillusion
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Après un match nul (0-0) contre Trabzonspor, le Losc dit adieu à l'Europe.

L'entraîneur de Lille Rudi Garcia n'avait que ça en tête depuis la défaite à Milan face à l'Inter (2-1) : remporter les deux derniers matches du groupe B pour aller en 8e de finale. Malheureusement pour l'entraîneur lillois, ses joueurs n'ont jamais réussi à trouver la solution face à une équipe de Trabzonspor complètement recroquevillée en défense. Avec ce match nul (0-0), le Losc dit adieu à l'Europe. 

La Ligue Europa s'échappe aussi

Le contraste est saisissant entre le Lille champion de France en mai dernier et le Lille de mercredi soir, incapable de battre les Turcs de Trabzonspor. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, le CSKA Moscou, vainqueur (2-1) sur la pelouse de l'Inter Milan, prive les Lillois de la troisième place du groupe, synonyme de qualification pour la Ligue Europa. 

Lille
Mais Lille ne doit pas forcément s'en vouloir sur cette dernière soirée de Ligue des champions. Pour connaître les raisons de cette élimination, il faut remonter aux deux premières journées où les Nordistes ont laissé échappé deux victoires contre le CSKA Moscou et Trabzonspor. Le milieu de terrain Ludovic Obraniak l'a confirmé, mercredi soir juste après la rencontre : "on ne perd peut-être pas ce soir la qualification, on la perd surtout au début".

Et maintenant la Ligue 1 

Lors du tirage au sort, les hommes de Rudi Garcia étaient plutôt heureux de tomber sur des adversaires à leur portée. Trois mois plus tard, la désillusion est totale. Maintenant, les Lillois vont devoir se pencher sur le championnat. Et Obraniak de conclure, complètement abattu : "il va falloir se remobiliser. C'est dur."