Le culte du "Swimsuit issue"

  • A
  • A
Le culte du "Swimsuit issue"
@ SPORTS ILLUSTRATED
Partagez sur :

Depuis 1964, l'édition spécial maillots de bain de Sports illustrated, parue mardi, enflamme l'Amérique.

Le top model Irina Shayk vient de décrocher le Saint-Graal de sa profession : la couverture du "Swimsuit issue" de Sports illustrated, dont l'édition 2011 est parue mardi. La jeune femme, connue pour être la copine de Cristiano Ronaldo, pose en deux pièces jaune et rose sur une plage d’Hawaï. Shayk, de son vrai nom Chaykhlislamova, rejoint la prestigieuse liste de ses consœurs ayant eu l'honneur de la "couv'" du spécial maillots de bain : Elle McPherson, Rebecca Romjin, Petra Nemcova, Heidi Klum ou encore Tyra Banks. La belle Russe, 25 ans, a également dessiné deux des maillots de bain de la collection.

Regardez la séance photos d'Irina Shayk :

Ce numéro spécial de l'hebdomadaire américain, équivalent toutes proportions gardées de notre Equipe Mag à nous, a été lancée en 1964 avec l'objectif de combler une période post-SuperBowl assez chiche en événements sportifs. C'était une façon aussi, en plein hiver, de réchauffer les cœurs mais aussi de remplir les bourses de l'éditeur. Sur la seule année 2005, ce numéro a ainsi permis à Sports Illustrated de récolter 35 millions de dollars (26 millions d'euros) grâce à la publicité. Pour vendre son numéro, SI met désormais le paquet, avec un site dédié où l'on peut naviguer au gré des modèles et un compte Twitter distinct de celui du magazine qui compte près de 19.000 abonnés.

Couvertures 1964 et 1997 du Swimsuit issue (930x620)

© SPORTS ILLUSTRATED

Les abonnés de la version papier de Sports Illustrated, eux, n'ont pas toujours vu d'un bon œil ce numéro spécial. Car dans une Amérique empreinte de pudibonderie, plus de cent pages de mannequins en maillots de bain, ça ne passe pas si facilement. Les féministes sont montées au créneau mais également les fans absolus de sport, mécontents que l'on abandonne un hebdo sportif à des créatures dénudées. A tel point que, depuis 2007, Sports Illustrated permet à ses abonnés de recevoir un numéro de plus, sans frais...

Pour justifier l'aspect "sportif" de ce numéro, SI fait régulièrement poser depuis 2003 des championnes de haut niveau. Les sœurs Williams, Maria Sharapova, Lindsey Vonn ou Ana Ivanovic ont accepté de jouer le jeu. Cette année, les sportives sont peut-être moins connues mais elles ont des qualités, à commencer par la lanceuse de javelot paraguayenne Leryn Franco, "révélée" aux Jeux olympiques de Pékin. La volleyeuse américaine Kim Glass et la surfeuse brésilienne Bruna Schmitz viennent également enrichir ce numéro pas comme les autres...