Le carré est complet

  • A
  • A
Le carré est complet
Partagez sur :

Samantha Stosur et Vera Zvonareva accompagnent Petra Kvitova et Victoria Azarenka en demi-finales du Masters. L'Australienne a décroché son billet en étrillant Na Li ce vendredi (6-1, 6-0). Agnieszka Radwanska a raté le coche: elle avait besoin d'un set, elle a perdu en deux contre Kvitova (7-6, 6-3), ce qui fait les affaires de Zvonareva. Dans un dernier match sans enjeu, Marion Bartoli a battu Victoria Azarenka (5-7, 6-4, 6-4).

Samantha Stosur et Vera Zvonareva accompagnent Petra Kvitova et Victoria Azarenka en demi-finales du Masters. L'Australienne a décroché son billet en étrillant Na Li ce vendredi (6-1, 6-0). Agnieszka Radwanska a raté le coche: elle avait besoin d'un set, elle a perdu en deux contre Kvitova (7-6, 6-3), ce qui fait les affaires de Zvonareva. Dans un dernier match sans enjeu, Marion Bartoli a battu Victoria Azarenka (5-7, 6-4, 6-4). A l'issue des derniers matches de poule, l'identité des quatre demi-finalistes du Masters d'Istanbul est désormais connue. Petra Kvitova et Victoria Azarenka, qualifiées depuis la veille, seront accompagnées par Vera Zvonareva et Samantha Stosur. Retour sur leurs saisons respectives avant le dernier week-end de l'année. Petra Kvitova (n°3) C'est la grande révélation de la saison. En 2011, la Tchèque de 21 ans a tout connu: des titres (cinq au total), une entrée dans le top 10 et surtout un premier sacre en Grand Chelem, à Wimbledon l'été dernier. Son excellent service et ses frappes lourdes de gauchère ont créé des problèmes à toutes les joueuses du circuit. Les prémices de son éclosion avaient eu lieu à Londres en 2010, avec une place de demi-finaliste, avant de terminer la saison aux portes du top 30. Titrée à Brisbane puis quart de finaliste à l'Open d'Australie, Kvitova a pris l'envergure semaine après semaine pour devenir une candidate plus que sérieuse au fauteuil de n°1 mondiale. A Istanbul, elle a pour le moment survolé ses adversaires, à l'image de ses succès autoritaires contre Zvonareva (6-2, 6-4) et Wozniacki (6-4, 6-2). Première apparition au Masters, première victoire ? Victoria Azarenka (n°4) Pour la troisième année consécutive, la Bélarusse termine la saison dans le top 10, preuve de sa constance au plus haut niveau. En 2011, elle a enrichi son palmarès de trois nouveaux titres (Miami, Marbella et Luxembourg) et a obtenu son meilleur résultat en Grand Chelem avec une demi-finale à Wimbledon. Parfois friable mentalement, la joueuse de 22 ans, entraînée par le Français Sam Sumyk, n'est jamais aussi dangereuse que lorsqu'elle est en pleine possession de ses moyens. Pour sa troisième apparition au Masters, Azarenka s'est hissée dans le dernier carré pour la première fois après un parcours impressionnant en poule, avec des victoires nettes et sans bavure contre Stosur (6-2, 6-2) et Na Li (6-2, 6-2). Au même titre que Kvitova, la Bélarusse est une sérieuse candidate pour un premier titre au Masters. Vera Zvonareva (n°6) N°2 mondiale en 2010, avec deux finales en Grand Chelem (Wimbledon et US Open), la Russe a baissé le pied au niveau de ses performances cette saison. Sa régularité et son expérience lui ont permis de rester dans le top 10, à la faveur également d'une demi-finale à l'Open d'Australie, d'un quart à New York et deux nouveaux titres (Doha et Bakou). Son tempérament, souvent excessif lors de ses jeunes années, s'est apaisé, même s'il lui arrive encore de dégoupiller ou de laisser filer un match, comme face à Agnieszka Radwanska jeudi au cours duquel elle a eu trois balles pour conclure la partie. Zvonareva peut donc remercier Kvitova, qui a battu la Polonaise ce vendredi (7-6, 6-3), ce qui lui ouvre les portes des demi-finales du Masters pour la troisième fois de sa carrière après 2008 et 2010. Samantha Stosur (n°7) C'est la "doyenne" des demi-finalistes et peut-être la plus difficile à cerner, d'un point de vue des résultats du moins. Décevante dans les tournois du Grand Chelem cette saison, l'Australienne de 27 ans a décroché son premier sacre majeur à l'US Open en battant Serena Williams en finale après un gros match. C'est son seul titre de l'année, mais quel titre ! Battue en finale de trois épreuves du circuit WTA (Rome, Toronto et Osaka), Stosur a débarqué à en Turquie sans grande certitude après avoir traversé une période de disette post-US Open. Mais dans son match face à Na Li ce vendredi, qui ressemblait à un quart de finale, elle a livré sa meilleure prestation de la semaine (6-1, 6-0) pour rejoindre le dernier carré du Masters, comme en 2010.