Kuusamo: Lamy-Chappuis s'envole déjà

  • A
  • A
Kuusamo: Lamy-Chappuis s'envole déjà
Partagez sur :

Détenteur du Globe de cristal en combiné nordique, Jason Lamy-Chappuis n'a pas manqué ses débuts en Coupe du monde cette saison. Le Français, champion olympique à Vancouver l'hiver dernier, s'est imposé vendredi à Kuusamo. Après avoir réalisé le meilleur saut, il a remporté le 10 km devant l'Allemand Eric Frenzel (+6"6).

Détenteur du Globe de cristal en combiné nordique, Jason Lamy-Chappuis n'a pas manqué ses débuts en Coupe du monde cette saison. Le Français, champion olympique à Vancouver l'hiver dernier, s'est imposé vendredi à Kuusamo. Après avoir réalisé le meilleur saut, il a remporté le 10 km devant l'Allemand Eric Frenzel (+6"6). Pas de faux départ pour Jason Lamy-Chappuis. Favori pour se succéder à lui-même au palmarès de la Coupe du monde de combiné nordique, le Français a entamé cette saison comme la précédente, par une victoire, et au même endroit, à Kuusamo. Faut-il y voir un signe que cet hiver sera pour lui aussi brillant que celui qui, début 2010, lui avait également permis de décrocher l'or olympique à Vancouver sur l'épreuve du petit tremplin ? Espérons-le. Mais en 2011, les échéances seront différentes. Ce qui n'empêche pas le jeune homme d'être ambitieux. "L'objectif principal est à Oslo, fin février avec les Championnats du monde. On aura deux épreuves individuelles et deux par équipe. J'aimerais bien avoir une médaille en individuel mais aussi par équipe", nous confiait-il avant son voyage en Finlande. En attendant, donc, Jason Lamy-Chappuis doit affûter ses skis en Coupe du monde. Ce qu'il fait à merveille. Quatre Français dans le top 20 Auteur du meilleur bond dans l'épreuve de saut à skis (135,8 points), le Jurassien a parfaitement géré en fond pour s'imposer au terme des 10 kilomètres devant Éric Frenzel. Parti avec deux secondes de retard sur le Français, l'Allemand a bouclé une grosse partie du parcours en sa compagnie avant de craquer et d'assurer la deuxième place (+6"6) devant deux Autrichiens Mario Stecher et Félix Gottwald, qui aurait réussi une tout autre performance s'il n'avait pas manqué son passage sur le tremplin en signant seulement le 21e saut. Ce premier rendez-vous de la saison 2010-11 a par ailleurs causé des problèmes à de nombreux favoris, Hannu Manninen, Bill Demong et Alessandro Pittin ne terminant même pas dans les trente premiers. Les autres Français ont, eux, été plus en réussite puisque François Braud a pris la dixième place, Sébastien Lacroix la douzième et Maxime Laheurte la dix-septième. Une seconde épreuve, comptant aussi pour la Coupe du monde, aura lieu samedi sur le même parcours. Bis repetita pour Jason Lamy-Chappuis ?