Brunel prolonge à l'Usap

  • A
  • A
Brunel prolonge à l'Usap
Partagez sur :

TOP 14 - Jacques Brunel, champion de France avec l'Usap l'an passé, a prolongé son contrat de deux ans.

Alors qu'ils étaient en fin de contrat à la fin de la saison, Jacques Brunel et ses deux adjoints, Bernard Goutta et Franck Azéma, ont prolongé de deux saisons leur engagement avec Perpignan, selon une information de L'Indépendant. Cela ne faisait évidemment guère de doutes. Honorés en début de semaine, à Paris, à l'occasion de la 6e Nuit du rugby, du titre de meilleur staff du Top 14 lors de la dernière saison, celle du premier titre de champion de France décrochée par Perpignan depuis 1955, Jacques Brunel et ses adjoints, Bernard Goutta, en charge des avants, et Franck Azéma, entraîneur des lignes arrières, ont prolongé de 2 ans le contrat, qui les lie à l'Usap et qui arrivait à échéance en juin prochain. Les trois techniciens sont désormais engagés avec le club catalan jusqu'en juin 2012. L'alchimie créée par Bunel le Gersois avec ses deux cadets, Goutta, le catalan pur sucre, et Azéma, l'ancien entraîneur des juniors du club, n'aura pas tardé à porter ses fruits. L'ancien adjoint de Bernard Laporte au sein du staff du XV de France a lui touché la consécration avec ce Brennus. Lors de la remise du trophée du meilleur staff de l'élite, Guy Novès, son homologue toulousain lui adressera, au-delà de la rivalité entre les deux clubs, un hommage appuyé et des plus sincères, avouant que Brunel l'avait poussé lui et ses collègues entraîneurs à se remettre en cause. A 55 ans, Brunel, malgré une alerte cardiaque cet été, garde la flamme et une passion à l'évidence intacte pour le jeu et ses joueurs. Un effectif où là aussi le principe de stabilité, qui a fait la force de l'Usap ces dernières saisons, est appelé à perdurer avec un atout de poids dans la manche du président Paul Goze, que cette prolongation du staff, à l'heure de négocier les prolongations de nombreux cadres, dont le plus convoité d'entre eux, le trois-quarts centre international, Maxime Mermoz.