Après la défaite, "Bild" titre en français : "Adieu, le beau rêve de titre!"

  • A
  • A
Après la défaite, "Bild" titre en français : "Adieu, le beau rêve de titre!"
La presse allemande reconnaît la défaite de la Mannschaft@ Capture d'écran Bild.de
Partagez sur :

BEAUX JOUEURS - La presse allemande a respecté la défaite de la Mannschaft en demi-finale de l'Euro 2016, jeudi soir. Les Bleus et Griezmann ont même été félicités.

Depuis le début de semaine, les grands titres de la presse allemande avaient montré une confiance inébranlable en leur Mannschaft, quitte à doucement chambrer les Bleus.

Avec la défaite jeudi soir en demi-finale de l'Euro 2016 contre l'équipe de France (2-0), la presse d'outre-Rhin est tombée de haut. Mais elle a reconnu la défaite sans mauvais esprit, félicitant Antoine Griezmann et les Bleus. 

"Adieu le rêve de titre." En Allemagne, le rêve d'un doublé Mondial-Euro s'est écroulé d'un seul coup jeudi soir au Stade Vélodrome de Marseille. La défaite contre la France est un choc que nos voisins n'attendaient pas. Le tabloïd de référence Bild n'a pas hésité à utiliser la langue française pour exprimer son désarroi, titrant "Adieu, le beau rêve de titre!". La défaite est considérée comme "la plus amère depuis longtemps" par le média allemand, qui a reconnu que le match avait tourné au moment de la main de Bastian Schweinsteiger. 

Les Bleus félicités. Bons joueurs, les médias allemands se sont inclinés devant la performance de l'équipe de France, notamment en seconde période. Antoine Griezmann a été plébiscité, et les Bleus félicités. Le Spiegel a souligné que les Français "avaient mérité leur victoire", insistant sur le fait que "la tactique de l'Allemagne (n'avait) pas suffi" pour contrer Antoine Griezmann, propulsé au rang de "Dieu en France". L'émission sportive Sportschau nous a même adressé un message en français. 



Griezmann, nouveau Balotelli. Le parallèle avec la demi-finale de l'Euro 2012 a également vite été fait par la presse allemande. Le Tagesspiegel n'a pas hésité à comparer Antoine Griezmann à Mario Balotelli, l'Italien qui avait éliminé la Mannschaft lors du dernier Euro. "Griezmann est le nouveau Balotelli", a simplement constaté le média allemand.



Côté diplomatique, les Allemands n'ont pas non plus oublié de féliciter la France, malgré la déception. "Malgré tout, quelle belle équipe nationale avons-nous ! Bravo la France", s'est enflammé Steffen Seibert, le porte-parole de la chancelière Angela Merkel sur Twitter.



"Bravo la France ! Tête haute les jeunes, bien défendu et toujours se rappeler : vous êtes champions du monde", a commenté de son côté le ministère allemand des Affaires étrangères, histoire de donner un peu de baume au cœur aux joueurs de Joachim Löw.