Affaire Aurier : de Zlatan à Anelka, ces insultes célèbres

  • A
  • A
Affaire Aurier : de Zlatan à Anelka, ces insultes célèbres
Nicolas Anelka et Raymond Domenech, lors de la Coupe du Monde 2010, quelques jours avant les insultes du joueur envers son coach. @ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

TOP 5 - Le latéral droit du PSG a provoqué la polémique en insultant son entraîneur, Laurent Blanc, et plusieurs coéquipiers dans une vidéo. Il est loin d'être le premier. 

La tempête Aurier déferle sur le PSG. Les propos du latéral, qui a insulté Laurent Blanc et plusieurs coéquipiers dans une vidéo diffusée samedi soir sur Internet, ont choqué le foot français. Premier concerné : Raymond Domenech, ancien sélectionneur des Bleus, qui en avait fait l'amère expérience avec Nicolas Anelka, au Mondial 2010. Notre consultant a ainsi parlé de "catastrophe" pour la "crédibilité" de l'entraîneur du PSG, au micro d'Europe 1. L'Ivoirien, mis à pied par le club parisien, est donc loin d'être le premier à déraper de la sorte. Voici le Top 5 des joueurs qui ont insulté leur coach. 

>> Au PSG (déjà), Vikash Dhorasoo traite Guy Lacombe de menteur

Les faits : En septembre 2006, le PSG végète dans le bas du classement de Ligue 1. Pour ne pas arranger les choses, un conflit larvé oppose Vikash Dhorasoo, une des stars de l'effectif, à l'entraîneur Guy Lacombe. L'ancien milieu de terrain des Bleus va jusqu'à traiter son coach de "menteur" après sa mise à l'écart, fin septembre, dans la presse.

Les conséquences : Dhorasoo est purement et simplement licencié par le PSG au mois d'octobre de la même année, pour raisons disciplinaires.

>> Henri Michel, un "sac à merde" pour Eric Cantona

Les faits : En septembre 1988, Eric Cantona n'est pas convoqué par le sélectionneur de l'époque, Henri Michel, pour le match amical de la France contre la Tchécoslovaquie. Le futur "King" s'en prend alors violemment à l'entraîneur des Bleus. "Je lisais un truc de Mickey Rourke, parce que c'est un gars que j'adore, qui disait que le mec qui s'occupe des oscars est un sac à merde. Je pense qu'Henri Michel n'en est pas loin", balance "Canto".

Les conséquences : La sanction tombe peu après pour Eric Cantona. Le président de la Fédération française de football (FFF), Jean Fournet-Fayard, le suspend 10 mois. Malgré tout, il reviendra ensuite en équipe de France.

>> Roy Keane et le "cul" de l'entraîneur de l'Irlande

Les faits : Roy  Keane a toujours eu le sang chaud. Il le prouve au Mondial 2002 : le milieu de terrain de Manchester United quitte le camp irlandais juste avant le début de la compétition, après avoir critiqué les conditions de préparation. Le sélectionneur Mick McCarthy le convainc de revenir mais lui demande de s'expliquer devant ses équipiers. Selon l'autobiographie d'un joueur de l'époque, Niall Quinn, Roy Keane a alors déversé un chapelet d'injures conclues par: "Ta Coupe du monde tu peux te la foutre au cul".

Les conséquences : Roy Keane ne reviendra en équipe d'Irlande qu'en 2004, avec le nouveau sélectionneur Brian Kerr.

>> Quand Zlatan s'en prend à Pep Guardiola

Les faits : Recrue star du Barça à l'été 2009, Zlatan Ibrahimovic ne s'est jamais adapté au club catalan. Souvent laissé sur le banc en fin de saison, le Suédois a entretenu des relations exécrables avec Pep Guardiola, alors coach. "Tu n'as pas de couilles, tu te chies dessus devant (José) Mourinho, tu ne vaux rien à côté de lui", lui aurait-il asséné dans les vestiaires. C'est du moins ce qu'affirme le Suédois dans son livre, "Moi Ibra".

Les conséquences : Cette phrase, loin d'être anodine, a sans doute accéléré le départ de Zlatan. Un an à peine après son arrivée, l'attaquant part du Barça pour l'AC Milan.

>> Nicolas Anelka et Raymond Domenech

Les faits : Une des pages les plus célèbres du journal "L'Equipe". A la Coupe du Monde 2010, en Afrique du Sud, les Bleus s'inclinent contre le Mexique au premier tour (0-2). A la mi-temps du match, Nicolas Anelka insulte alors Raymond Domenech. "Va te faire enculer, sale fils de pute", titre le quotidien sportif le lendemain. L'ancien entraîneur des Bleus, lui, donnera une autre version des faits. Dans son livre paru en 2012, Domench affirme qu'Anelka lui aurait dit : "Enculé, t'as qu'à la faire tout seul ton équipe de merde".

lequipe-1280

Les conséquences : La grève de Knysna. Après la publication de "L'Equipe", la FFF décide d'exclure Anelka du groupe. Les joueurs se réunissent et décident de ne pas descendre du "bus de la honte" pour protester contre la mise à l'écart de leur camarade. Anelka, lui, ne portera plus jamais le maillot bleu.