Voiture de police incendiée : "le policier kung fu" promu gardien de la paix

  • A
  • A
Voiture de police incendiée : "le policier kung fu" promu gardien de la paix
Capture d'écran de la vidéo
Partagez sur :

L'adjoint de sécurité agressé par des casseurs lors de l'incendie de son véhicule de police mercredi, en marge d'une manifestations de policiers à Paris, va devenir gardien de la paix, sur demande du ministre de l’Intérieur.

La vidéo de son agression, vue près de 10 millions de fois en 48 heures sur internet, a suscité l'admiration et la curiosité des français. Samedi, c'est le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve qui a loué "l'extrême maîtrise" dont l'homme a fait preuve, attaqué par un casseur, mercredi en marge d'une manifestation de policiers. Récompensé pour son courage, Kevin, 28 ans, va être nommé gardien de la paix.

Rapidement après la diffusion de la vidéo dont il est le héros, les internautes s'étaient interrogés sur l'identité de celui qu'ils ont baptisé "le policier Kung Fu".

Un simple adjoint de sécurité. Contrairement aux attentes, le jeune homme de 28 ans n'était pas un gardien de la paix mais un simple adjoint de sécurité, chargé de patrouiller sur le périphérique parisien. Le fonctionnaire avait récemment tenté le concours de gardien de la paix, qu'il avait raté. 

Protection de sa collègue. Un échec qui pèse peu rapport par son courage, si l'on en croit les mots du ministre de l’intérieur : "ce qui "m'a rendu très fier de vous, c'est l'extrême maîtrise qui a été la vôtre. Parce qu'après que le temps des manifestations et des tensions aura passé, on retiendra une image: celle d'un policier sortant du véhicule avec un seul et unique objectif, celui de protéger sa collègue".

L'image de l'institution redorée. "J'ai demandé au directeur général de la police nationale, en raison de l'image qu'il a donnée de l'institution, de bien vouloir prendre toutes dispositions pour que Kevin puisse être intégré comme gardien de la paix dans la police nationale", a ajouté Bernard Cazeneuve. 

Egalement décoré. Kevin Philippy a également été décoré de la médaille d'or de la sécurité intérieure place Beauvau, en présence de François Hollande. Quatre autres membres des forces de police et de gendarmerie, dont Alison Barthélemy, qui se trouvait avec l'adjoint de sécurité dans la voiture ont également été décorés