Vidéo de Vincent Lambert : "c'est de la manipulation"

  • A
  • A
Vidéo de Vincent Lambert : "c'est de la manipulation"
Eric Kariger@ FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Partagez sur :

Alors qu'une vidéo troublante montrant Vincent Lambert sur son lit d'hôpital a été diffusée mardi, le professeur Eric Kariger estime que ces images ne sont pas incompatibles avec le fait que le malade est inconscient.

INTERVIEW

Pour lui, ces images ne sont que manipulation. Alors qu'une vidéo troublante montrant Vincent Lambert sur son lit d'hôpital a été diffusée mercredi matin par des sites catholiques conservateurs, le professeur Eric Kariger estime que ces images ne changent rien au fait que le patient se trouve dans un état végétatif irréversible, même s'il peut réagir à son environnement.

"Ces malades sont effectivement perturbants". Cette vidéo a été tournée par l'un des membres du comité de soutien à Vincent Lambert, qui défend depuis le début de l'affaire le maintien en vie du malade, alors que la Cour européenne a récemment validé l'arrêt des soins. Mais pour le professeur Eric Kariger, l'ancien chef du service de soin palliatif qui a suivi Vincent Lambert pendant de nombreuses années, ces images troublantes ne changent rien au fait que le patient se trouve dans un état végétatif irréversible, même s'il peut réagir à son environnement.

"C'est ce qui fait toute la difficulté, lorsque l'on vous annonce le diagnostic d'un état végétatif. Ces malades sont effectivement perturbants pour les communs des mortels que nous sommes. On a le sentiment qu'ils réagissent à leur environnement, puisque toutes les informations sensorielles arrivent à leurs cerveaux. Si vous faites du bruit, ils peuvent réagir, ils vont avoir un regard qui semble être capté", détaille le professeur Eric Kariger.

"Des mouvements réflexes". Gérald Kierzek, l'urgentiste, intervenant sur l'antenne d'Europe 1, confirme la difficulté pour les personnes qui ne sont pas issues du milieu médical d'appréhender la réalité de ce que peut être un "état végétatif". "On imagine un patient comateux, avec des tuyaux. Or non, un patient dans un état végétatif, dans un état de conscience minimale, sa situation peut évoluer. On va pouvoir, par exemple, enlever les tuyaux, pour que la personne respire. Mais la personne n'aura pas de mouvement volontaire, de réel mouvement des yeux, mais des mouvements réflexes", sans conscience derrière, explique l'urgentiste.

"C'est de la manipulation". Eric Kariger, lui tient à insister sur le fait que la situation d'état végétatif dans laquelle est plongée Vincent Lambert est irréversible. "On ne peut pas faire de déni de réalité. Je rappelle que les meilleurs experts ont donné un regard sur cette situation. Et malheureusement, le diagnostic et le pronostic qui ont été confirmés c'est l'état végétatif grave et irréversible", insiste-t-il. Et de déplorer : "ça s'appelle de la manipulation. J'en ai les larmes aux yeux en vous parlant. C'est douloureux, c'est dramatique. C'est irrespectueux pour le malade, pour son épouse et sa fille, qui ne peuvent pas faire le deuil, à travers cet acharnement qui vient de leur propre famille. C'est dramatique", lâche-t-il.