Viagra féminin : "C'est encore peu utilisé"

  • A
  • A
Partagez sur :

Sur Europe 1, le psychiatre-addictologue Laurent Karila revient sur ce médicament utilisé par les femmes souffrant d'une libido défaillante.

INTERVIEW

Après deux rejets en 2010 et 2013, l'Agence américaine des médicaments a donné son feu vert au "Viagra féminin", en août 2015. Selon des premières études, le comprimé Addyi, de la firme Sprout international, se révélerait efficace.

Maximiser le plaisir et la lubrification. Depuis 2015, les femmes ont aussi le droit à leur Viagra. L'Agence américaine des médicaments a autorisé la vente de l'Addyi l'été dernier. Ce comprimé est censé aider les patientes souffrant d'une libido défaillante. "Le médicament libère des médiateurs dans le cerveau, qui permettraient de déclencher plus de plaisir et une cascade hormonale qui entraînerait plus de lubrification", indique le psychiatre-addictologue Laurent Karila, dans Il n'y en a pas deux comme elle.

Du temps pour mesurer la réelle efficacité du médicament. Si le spécialiste utilise le conditionnel lorsqu'il parle de l'Addyi, c'est que le médicament est "encore peu utilisé". Il faudra encore plusieurs études pour s'assurer de sa réelle efficacité. D'autant que l'efficience de la molécule est plus compliquée à mesurer que sur un sujet masculin. "Chez les hommes, l'érection est très mécanique. Là, chez les femmes, il y a d'autres facteurs qui entrent en jeu", explique le spécialiste.