Vers une interdiction des voitures aux vitres teintées

  • A
  • A
Vers une interdiction des voitures aux vitres teintées
@ AFP
Partagez sur :

Le ministère de l'Intérieur prévoit de les interdire à partir du mois de janvier, sous peine d'une amende de 135 euros et de trois points de retrait de permis. 

Les voitures aux vitres teintées sont dans le collimateur du gouvernement. Le ministère de l'Intérieur a décidé d'interdire d'ici le mois de janvier le surteintage des vitres latérales avant des véhicules, selon une information du Parisien. Tout contrevenant sera passible d'une amende de 135 euros et trois points de retrait de permis, précise le journal. 

Pas de teintage à plus de 30%. Selon le quotidien, les forces de l'ordre s'inquiètent de pouvoir à peine distinguer le conducteur et ses passagers lors des contrôles routiers. Les véhicules neufs ne pourront pas être équipés de vitres avant teintées à plus de 30%, le teintage de base. Les automobilistes déjà équipés d'un film teinté devront eux le faire retirer, ajoute le Parisien.