Education : vers une généralisation du pont de l'Ascension

  • A
  • A
Education : vers une généralisation du pont de l'Ascension
@ PHILIPPE DESMAZES/AFP
488 partages

AGENDA - C'est ce qui semble se profiler alors que le nouveau calendrier scolaire est actuellement en discussion.

Vos enfants auront-ils un pont de quatre jours à l'Ascension l'an prochain ? Alors que les discussions concernant le nouveau calendrier scolaire pour les trois prochaines années battent leur plein, l'arbitrage semble aller dans le sens d'une généralisation du pont de l'Ascension dans toutes les académies.

En finir avec le pont de l'Ascension "à la carte". Chaque année, lors du week-end de l'Ascension - cette fête catholique qui a lieu quarante jours après Pâques - c'est la même chose dans les écoles : beaucoup d'élèves sont absents le vendredi car leurs parents profitent du jeudi férié pour faire un week-end prolongé de quatre jours. Seules quelques académies décrètent un pont au cas par cas. Mais le nouveau calendrier scolaire actuellement en discussion devrait opter pour une généralisation. L'idée serait de faire une seule règle : tout le monde, dans toutes les écoles de France, ferait le pont.

Une pause opportune. Pourquoi l'arbitrage penche-t-il en faveur d'une généralisation de ce pont ? Un mois et demi avant les grandes vacances, ce long week-end pourrait constituer une pause assez opportune… D'autant plus que, autre nouveauté, les vacances de Pâques devraient être avancées au moins d'une semaine. Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l'Education, et Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères également chargé du tourisme, l'ont évoqué : cela permettrait aux familles de profiter des derniers jours de neige et aux professionnels de la montagne de rentabiliser la fin de la saison.

Plus de rentrée en août. Concernant la date de rentrée, le couac de l'an dernier semble avoir échaudé tout le monde. Résultat : a priori, plus de rentrée en août, désormais ce sera en septembre.

>> LIRE AUSSI - Le calendrier scolaire modifié pour doper les stations de ski ?

>> LIRE AUSSI - Polémique autour de la rentrée scolaire 2015