Réforme du collège : bientôt une deuxième langue dès la cinquième

  • A
  • A
Réforme du collège : bientôt une deuxième langue dès la cinquième
@ JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :

ÉDUCATION - La réforme du collège prévoit l'apprentissage d'une deuxième langue vivante dès la cinquième, et non plus la quatrième.

L'info. La réforme du collège sera présentée mercredi en Conseil des ministres. Si le collège unique, instauré il y a quarante ans, ne devrait pas être remis en question, quelques changements sont à attendre, comme l'apprentissage d'une deuxième langue vivante dès la cinquième, a appris Europe 1.

Cet enseignement, qui commence aujourd'hui en quatrième, serait donc avancé d'un an pour améliorer le niveau des élèves, et leur laisser davantage de temps pour apprendre une LV2. Objectif affiché par le ministère de l'Education nationale : maîtriser deux langues à la fin du collège. 

"Une bonne idée". "Cela permet d'avoir un an de plus pour une deuxième langue vivante, c'est une bonne idée", estime une parent d'élève, interrogée par Europe 1. "Plus ils apprennent tôt, mieux c'est ! C'est une petite charge supplémentaire sur l'agenda, mais démarrer une seconde langue en quatrième, année déjà très chargée, ce n'était peut-être pas le meilleur moment", avance un autre parent au micro d'Europe 1.  

Pour financer ces nouvelles heures, le ministère pourrait retirer une heure d'anglais. C'est en tout cas l'option qui a été privilégiée dans les collèges où ce nouveau dispositif a été testé. Ce qui ne ravit pas les professeurs de langues : ces derniers rappellent qu'à la fin de l'école primaire, tous les élèves n'ont pas le même niveau en anglais. Selon eux, il serait donc risqué de retirer une heure par semaine à des élèves au niveau déjà fragile.

Entrée en vigueur en septembre 2016. La réforme du collège concerne 3.2 millions de collégiens. Elle doit entrer en vigueur à la rentrée 2016, en même temps que les nouveaux programmes scolaires et le socle commun rénové, qui définira ce que tout élève doit avoir acquis à seize ans. 

 

>>> Najat Vallaud-Belkacem répondra aux questions de Thomas Sotto et des auditeurs à partir de 8h15.

>> LIRE AUSSI - Axelle Lemaire veut "former 10.000 élèves au numérique"

>> LIRE AUSSI - Profs des écoles : les candidats affluent en Seine-Saint-Denis

>> LIRE AUSSI - Ce qu'il faut savoir sur la grève des enseignants ce mardi