Vente en ligne de Levothyrox : des malades vont déposer plainte

  • A
  • A
Partagez sur :

Des sites de vente en ligne de médicaments proposent du Levothyrox à prix élevé et sans exiger d'ordonnance en retour. 

Une boîte de Levothyrox ancienne formule pour une centaine d'euros, voilà ce que propose un site internet. Depuis que la nouvelle formule de ce médicament est critiquée pour ses effets secondaires, la vente en ligne de médicaments profite de la vulnérabilité des malades de la thyroïde qui souhaitent prendre les anciens cachets. L'association française des malades de la thyroïde va porter plainte, annonce vendredi Le Parisien.

Vente illégale. Bien que l'ancienne formule du Levothyrox soit de nouveau accessible en pharmacie, son stock limité n'aide pas à calmer les esprits. Et des sites en ligne de vente de médicaments se sont engouffrés dans la brèche. Ainsi, un site basé dans les Antilles néerlandaises propose, sans exiger d'ordonnance, de l'Euthyrox (nom européen du Levothyrox) pour 98,20 euros (contre moins de 4 euros en pharmacie). Une vente totalement illégale, indique l'association française des malades de la thyroïde, qui rappelle les dangers de prendre ces cachets sans avoir consulté de médecin. Contacté par le quotidien, le laboratoire Merck, fabricant du Levothyrox, assure que ces boîtes vendues en ligne ne viennent pas de ses établissements. 

"Mise en danger de la vie d'autrui". L'avocate de l'association française des malades de la thyroïde, Me Marie-Odile Bertella-Geoffroy, a indiqué qu'elle préparait une plainte pour "mise en danger de la vie d'autrui" qui sera déposée dans les jours à venir.