Vacances scolaires : le syndicat enseignant de l'UNSA pointe un timing "étrange"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le syndicat des enseignants de l'UNSA juge "curieux" d'ouvrir la question de la réduction des vacances scolaires peu après le retour de la semaine de 4 jours de classe par semaine au primaire.

INTERVIEW

Alors que le ministre de l’Éducation nationale veut ouvrir un débat sur la durée des vacances scolaires, en vue de les réduire, le syndicat des enseignants de l’UNSA pointe un timing "étrange". "Je trouve assez curieux d’ouvrir la question des vacances scolaires et du nombre de jours de classe dans l’année aux élèves du primaire quand on vient de permettre aux communes de supprimer 36 mercredis matins" dans l’année, a relevé Stéphane Crochet, secrétaire général du SE-UNSA, sur Europe 1 dimanche. Le gouvernement a en effet acté mi-juillet la possibilité pour les communes de revenir à la semaine de 4 jours de classe par semaine au primaire.

"Réaliser les apprentissages de façon régulière". "La question (des vacances scolaires, ndlr) est celle du nombre du jours de classe donnés aux élèves pour que les élèves puissent réaliser leurs apprentissages de façon régulière", note encore Stéphane Crochet, en expliquant : "Du coup, avoir permis à chacun de choisir s’il y aura 144 ou 180 jours de classe dans l’année et dans le même temps, ouvrir un débat sur les vacances scolaires - qui est un grand serpent de mer puisqu’il s’agit aussi d’harmoniser les vacances entre le primaire, le collège et le lycée et permettre aux familles de prendre leurs vacances ensemble -, c’est assez étrange d’ouvrir ce nouveau chantier."