Vincent Lambert : une vidéo troublante mise en ligne

  • A
  • A
Vincent Lambert : une vidéo troublante mise en ligne
Vincent Lambert dans sa chambre d'hopital.@ COURTESY OF THE FAMILY / AFP
2813 partages

On y voit Vincent Lambert "interagir" avec son environnement. Des images qui ne changent rien au fait que le patient se trouve "dans un état végétatif grave et irréversible", explique le professeur Eric Kariger, qui crie à la manipulation.

Alors que la Cour européenne a récemment validé l'arrêt des soins de Vincent Lambert, les questions sont relancées mercredi autour de l'état de santé de Vincent Lambert, en état neurovégétatif depuis 2008. Une vidéo troublante, tournée le 6 juin par un jeune homme qui se présente comme un ancien camarade de classe, est activement diffusée sur des sites catholiques conservateurs. On y voit Vincent Lambert interagir avec son environnement. Des images qui ne sont pas incompatibles avec le fait que Vincent Lambert est inconscient, explique le professeur Eric Kariger, qui crie à la manipulation.

Le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) a depuis été saisi de la vidéo, sans que l'on sache, pour l'instant, par qui et pour quel motif. 

• Une vidéo tournée par le comité de soutien. Sur les images, on y voit Emmanuel Guépin, membre du comité de soutien, qui explique avoir été accompagné du père et du frère du trentenaire le jour de sa visite, c'est-à-dire le jour de la dernière décision de justice confirmant l'arrêt des soins. On découvre ensuite le malade sur son lit d'hôpital. Il porte un tee-shirt noir et une barbe de trois jours. Sur les images, en plan serré autour de son visage, Vincent Lambert a les paupières à peine entrouvertes.

On lui plaque alors un téléphone contre l’oreille, diffusant un message vocal de sa mère, qui indiquant que les "nouvelles ne sont pas bonnes", en référence à la décision de la Cour européenne. Et pendant que le message est diffusé le malade cligne des yeux. Sur une autre séquence, on le voit déglutir puis prendre une longue inspiration. Enfin, un autre plan montre son frère en train de lui parler, penché à quelques centimètres de son visage. A ce moment-là, Vincent Lambert semble le regarder dans les yeux. "On a pu voir Vincent réagir très fortement avec son frère, avec un regard soutenu et des mimiques sur le visage", commente ainsi Emmanuel Guépin.

• "Vincent n'est pas en fin de vie". Cette vidéo a été diffusée sur le compte YouTube du comité de soutien à Vincent Lambert, qui défend depuis le début de l'affaire le maintien en vie du malade, dénonçant une "mort programmée", une violation du "droit à la vie" et un "traitement inhumain et dégradant". Sur cette vidéo, de plus de deux minutes, Emmanuel Guépin, défend la poursuite des soins de Vincent Lambert. "Vincent n'est pas en fin de vie, c'est ça qu'il faut bien comprendre", insiste le jeune homme à la fin de sa vidéo, qui a été envoyée aux journalistes, depuis l'adresse jesoutiensvincent.com.

"Ces malades sont effectivement perturbants". Mais pour le professeur Eric Kariger, l'ancien chef du service de soin palliatif qui a suivi Vincent Lambert pendant de nombreuses années, ces images troublantes ne changent rien au fait que le patient se trouve dans un état végétatif irréversible, même s'il peut réagir à son environnement. "C'est ce qui fait toute la difficulté, lorsque l'on vous annonce le diagnostic d'un état végétatif. Ces malades sont effectivement perturbants pour les communs des mortels que nous sommes. On a le sentiment qu'ils réagissent à leur environnement, puisque toutes les informations sensorielles arrivent à leurs cerveaux. Si vous faites du bruit, ils peuvent réagir, ils vont avoir un regard qui semble être capté", détaille le professeur Eric Kariger.

"C'est de la manipulation". Ce dernier insiste toutefois sur le fait que la situation est irréversible, déplorant la manipulation de ces images par le comité de soutien à Vincent Lambert. "On ne peut pas faire de déni de réalité. Je rappelle que les meilleurs experts ont donné un regard sur cette situation. Et malheureusement, le diagnostic et le pronostic qui ont été confirmés c'est l'état végétatif grave et irréversible. Ça s'appelle de la manipulation. J'en ai les larmes aux yeux en vous parlant. C'est douloureux, c'est dramatique. C'est irrespectueux pour le malade, pour son épouse et sa fille, qui ne peuvent pas faire le deuil, à travers cet acharnement qui vient de leur propre famille. C'est dramatique", lâche-t-il.