Une Cop21 remaniée à cause des attentats

  • A
  • A
Une Cop21 remaniée à cause des attentats
@ AFP
0 partage

Devenue une cible prioritaire de Daech, la France doit revoir le programme de la Cop21, qui se tient dans 10 jours : la sécurité va être renforcée et de nombreuses manifestations annulées.

Censée être le point culminant de l’année 2015 pour l’Elysée, la conférence sur le climat – baptisée COP21 - débute le 29 novembre et durera jusqu’au 12 décembre. Mais les récents attentats à Paris et la menace de nouvelles attaques ont conduit le gouvernement à revoir leur feuille de route : les grandes manifestations organisées par les ONG viennent d’être annulées et la sécurité va être sensiblement renforcée.

Pas de grande marche pour le climat. En prélude à l’ouverture de la COP21, plusieurs ONG avaient prévu une grande marche pour le climat le 29 novembre à Paris, entre la place de la République et la place de la Bastille. Cet événement était censé symboliser la mobilisation des Français en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique et devait réunir plusieurs centaines de milliers de personnes.

Mais assurer la sécurité d’un tel rassemblement est devenu une mission quasi impossible : "l’exigence de sécurité impose d’annuler cette marche", a déclaré le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, qui préside la COP21. Les nombreux rassemblements prévus aux alentours du site du Bourget, qui accueille la conférence, sont également annulés.  

"Même si nous pouvons regretter que les mobilisations prévues en extérieur soient annulées, nous sommes conscients de la situation difficile à laquelle les autorités doivent faire face actuellement", a réagi Pierre Cannet, responsable du programme Climat et Energie au WWF France. "Nous regrettons, mais comprenons le fait que les autorités françaises déclarent ne pas pouvoir assurer la sécurité de centaines de milliers de personnes dans les rues de Paris", a renchéri Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace en France.

Comment impliquer les citoyens ? Du côté des ONG, on tente donc de trouver un plan B pour mobiliser la population et mettre les décideurs du monde entier sous pression. "Nous redoublerons de créativité pour nous faire entendre des décideurs, dans les enceintes des Nations Unies et au dehors. Et n’oublions pas que plus de 2000 marches se tiendront sur la planète", a promis Greenpeace. Chez WWF France, on cherche également "d'autres formes créatives pour mobiliser les citoyens avant, pendant et après la COP21 en toute sécurité" afin de "pouvoir peser sur les négociations et faire entendre l'urgence climatique".

Mais aucune solution concrète n’a encore été trouvée, l’idée d’un rassemblement dans un lieu fermé ayant été rapidement écartée. Seule certitude, au Bourget, sur le site même de la conférence sur le climat, il y aura bien un espace dédié aux ONG et ouvert au public. Mais pour y accéder, il faudra passer au travers de contrôles de sécurité renforcés.

Les sorties scolaires annulées. Outre les associations, le secteur éducatif devait également être impliqué dans cet évènement : à la fois pour sensibiliser les jeunes générations et pour réaliser une opération de communication. 300 sorties scolaires à la COP21 étaient prévues, elles ont toutes été annulées.

Une explosion des dépenses de sécurité. De nombreux autres évènements devaient se tenir en même temps que la conférence. C’est notamment le cas de Solutions Cop 21, qui doit réunir au Grand Palais une centaine d'initiatives en faveur du climat 4 au 10 décembre. L’évènement est maintenu, mais au prix d’une explosion des dépenses de sécurité : elles ont multiplié par deux pour cet événement qui prévoit d'accueillir 50 000 visiteurs. En revanche, le concert prévu le samedi soir est annulé.