Une campagne télé inédite pour recruter des profs

  • A
  • A
Une campagne télé inédite pour recruter des profs
@ Capture d'écran Dailymotion / Campagne Education nationale
Partagez sur :

RECRUTEMENT - Le gouvernement lance mercredi une campagne télé et web totalement inédite pour inciter les étudiants à devenir professeurs. 

C'est du jamais-vu dans l'histoire de l'Education nationale. Mercredi, le gouvernement lance une campagne télé et web visant à recruter des professeurs, alors que 60.000 créations de postes sont programmées sur le quinquennat. Le spot télé sera diffusé du 7 au 27 janvier, sur près de 24 chaînes de télévision. 

>> LIRE AUSSI : En France, des profs de collège isolés et mal formés 

De l'émotion. Ce spot très court de 30 secondes sera diffusé à la télévision mais aussi sur le web via le site lecolechangeavecvous.fr. La vidéo joue clairement sur le registre de l'émotion. Ce sont les enfants eux-mêmes qui interpellent les futurs candidats. "Est-ce que tu peux venir m'aider s'il te plait ?", lance ainsi un bambin. "On a besoin de toi !" crie un autre groupe d'élèves. 

>> Découvrez le nouveau clip de l'éducation nationale :



L'école change avec vous - Vidéo campagne web 2015par EducationFrance

Un recrutement urgent. "En 2015, 25.000 postes d'enseignants sont ouverts aux concours. Il en sera de même en 2016 et en 2017", souligne le ministère de l'Education nationale dans un communiqué. Il s'agit à la fois de pourvoir les créations de postes et de compenser les départs à la retraite. 

>> LIRE AUSSI : rentrée scolaire : il manque des profs de maths

Et les besoins sont criants, notamment du côté des mathématiques. 33% des postes sont, en effet, restés vacants lors de la dernière campagne de recrutement. Il manque aussi des professeurs pour les langues étrangères, comme l'anglais ou l'allemand. Les professeurs de lettres sont aussi très recherchés. 

Les raisons de la crise du recrutement. Plusieurs raisons expliquent la crise du recrutement, dont la réforme de la formation de 2010 qui a relevé au master (Bac+5) le niveau pour être enseignant. Or, le vivier d'étudiants en master est beaucoup moins important qu'en licence. Pour les mathématiques, la baisse est plus ancienne et s'explique par un marché du travail qui sollicite et rémunère davantage les scientifiques.