Un dimanche historique : la preuve en chiffres

  • A
  • A
Un dimanche historique : la preuve en chiffres
@ AFP
Partagez sur :

RECORD - Jamais depuis la Libération une mobilisation n'avait rassemblé autant de monde dans la France entière.

C'est du jamais-vu. Au moins 3,7 millions de personnes sont descendues dans la rue dans de nombreuses villes de France, dimanche, pour rendre hommage aux victimes du terrorisme. A Paris, face à l'ampleur de la mobilisation, le ministère de l'Intérieur a renoncé à communiquer un chiffre officiel, donnant une fourchette allant de 1,2 à 1,6 million de personnes.

>> LIRE AUSSI - Ce que l'on retiendra de la marche républicaine

Au niveau de la victoire de 1998. Paris mais aussi Lyon, Bordeaux, Marseille, Grenoble ou Perpignan : l'addition des rassemblements fait sans doute de cette "marche républicaine" la plus grande mobilisation jamais vue en France. Et dans la capitale, le défilé est aussi entré dans l'Histoire. Seule la victoire des Bleus à la Coupe du monde de football, le 12 juillet 1998, avait mis autant de monde dans les rues à Paris. Plus d'un million et demi de personnes avaient alors déferlé sur les Champs-Elysées pour acclamer Zidane et ses coéquipiers, selon les chiffres de la préfecture de police.

Plus qu'à la Libération. La mobilisation de dimanche a surpassé tous les autres rassemblements qui ont eu lieu dans la capitale depuis la Seconde Guerre mondiale. Ainsi, au lendemain de la Libération de Paris, environ un million de personnes s'étaient rassemblées pour acclamer le général de Gaulle descendant les Champs-Elysées. Autre moment historique, les manifestations de Mai-68. Le 13 mai à l'appel des syndicats, puis le 30 mai en soutien au général de Gaulle, un million de personnes s'étaient rassemblées à chaque reprise selon les organisateurs, de 200.000 à 500.000 selon la police.

Jamais une manifestation politique, qu'elle soit de gauche ou de droite, n'a entraîné autant de personnes que le rassemblement de dimanche. Le 24 juin 1984, plus d'un million et demi de personnes selon les organisateurs, 850.000 selon le ministère de l'Intérieur, avaient manifesté sur les Champs-Elysées pour défendre "l'école libre" face à la loi Savary.

Le 1er mai 2002, les manifestations contre la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour de l'élection présidentielle avaient rassemblé environ 500.000 personnes à Paris et 1,5 million dans la France entière, selon Le Monde.

Enfin, le 24 mars 2013, la Manif pour tous avait fédéré 1,4 million de personnes avenue de la Grande Armée selon les organisateurs, 300.000 d'après la police, contre le projet de loi Taubira. A l'époque, une forte polémique sur la comptabilisation des manifestants avait suivi ce rassemblement. Elle n'a pas eu lieu dimanche.

>> LIRE AUSSI - Paris, "capitale de la liberté" à la une de la presse mondiale