Un mois après, toujours le recueillement sur les sites des attentats

  • A
  • A
Un mois après, toujours le recueillement sur les sites des attentats
Devant le Bataclan, des passants et des riverains ont continué à se recueillir. @ MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
Partagez sur :

Plusieurs rassemblements, en hommage aux victimes des tueries de Paris, ont eu lieu un peu partout dans la capitale. 

Un mois après les attentats qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis, l'heure est toujours au recueillement devant les lieux des tueries. Devant le Bataclan, où 90 personnes ont été tuées le 13 novembre par trois djihadistes, les passants, touristes et riverains, continuaient dimanche à se recueillir. Par petits groupes d'une dizaine de personnes, ils se tenaient devant les barrières de sécurité sur le trottoir de la salle de spectacle. Ils étaient deux fois plus sur le trottoir d'en face, où de nombreux bouquets, bougies, messages ont aussi été déposés.

Rassemblements place de la République et au Trocadéro.Place de la République, emblématique de la résistance au terrorisme depuis les précédents attentats de janvier, plusieurs dizaines de personnes se recueillaient encore dimanche autour de la statue centrale, mémorial improvisé aux victimes, prenant des photos, rallumant des bougies, lisant les nombreux messages. Au Trocadéro, sur le parvis des droits de l'Homme, 80 personnes, dont des femmes musulmanes avec des drapeaux français, ont observé une minute de silence en mémoire des victimes. Le rassemblement baptisé #StopDaech (Daech est l'autre nom du groupe djihadiste Etat islamique, qui a revendiqué les attentats) était destiné "à marquer le coup symboliquement", un mois après les tueries, a expliqué l'organisateur Camel Bechikh, du mouvement Fils de France.

stop-daesh

AFP