Un drone a survolé l'Elysée "pendant quelques secondes"

  • A
  • A
Un drone a survolé l'Elysée "pendant quelques secondes"
@ Patrick Kovarik/AFP
Partagez sur :

Un drone a survolé le palais de l'Élysée "pendant quelques secondes" dans la nuit de jeudi à vendredi, annonce la présidence.

Un drone a survolé l'Elysée "pendant quelques secondes" dans la nuit de jeudi à vendredi, a-t-on appris mardi auprès de la présidence qui a ainsi confirmé une information d'iTELE.

>> LIRE AUSSI - Ce que vous avez le droit de faire ou non avec votre drone

Une information judiciaire ouverte. "Immédiatement repéré" par les services de police et de gendarmerie qui assurent la garde du palais présidentiel, le drone s'est "immédiatement éloigné de l'Elysée", a-t-on indiqué de même source, précisant qu'une "enquête judiciaire est en cours". Le parquet de Paris a en effet ouvert une enquête pour "conduite d'un aéronef non conforme avec les règles de sécurité", a indiqué une source judiciaire. Les investigations ont été confiées à la section de recherche de la gendarmerie des transports aériens.

La piste terroriste écartée ? Selon la chaîne d'info en continu, le petit aéronef "ressemblant à un petit hélicoptère avec quatre hélices" a survolé le bâtiment de la présidence vers 2 heures du matin. Il aurait été repéré par les policiers en faction avenue de Marigny, dans le VIIIe arrondissement de Paris. Ce drone arrivait en provenance de la place Beauvau et a survolé l’Elysée par le mur ouest, du côté de la rue Miromesnil, avant de mettre le cap vers la place de la Concorde.

Toujours selon les informations de la chaîne, l'hypothèse d'un acte terroriste est écarté et l'appareil serait un "engin de faible portée, téléguidée à distance réduite, trop léger pour transporter la moindre charge explosive mais pouvant être doté d’une caméra".