Tremblay-en-France : le restaurateur accusé d'islamophobie s'excuse

  • A
  • A
Tremblay-en-France : le restaurateur accusé d'islamophobie s'excuse
@ Capture d'écran GoogleMaps
Partagez sur :

"J'ai pété les plombs et je m'en excuse", a assuré dimanche le restaurateur qui avait chassé et insulté deux clientes musulmanes et voilées, samedi.

Le patron du restaurant "Le Cénacle", à Tremblay-en-France, accusé d'avoir chassé deux femmes voilées de son établissement après les avoir insultées, samedi, a reconnu avoir dérapé et s'est excusé, rapporte Le Parisien, dimanche. "J'ai pété un plomb et je m'en excuse. J'ai un ami qui est mort au Bataclan, j'ai tout mélangé. Ce que j'ai dit, je ne le pense absolument pas : mes propos ont dépassé ma pensée", a déclaré le gérant lors d'une rencontre avec des jeunes et des membres de la communauté musulmane de la ville. 



Une enquête ouverte. Dans une vidéo apparemment filmée par l'une des deux clientes, on entend l'homme lancer, au cours d'un échange tendu : "les terroristes sont musulmans et tous les musulmans sont terroristes. Des gens comme vous, j'en veux pas chez moi. Maintenant vous le savez, alors partez !". Après un tollé sur les réseaux sociaux, la ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes, Laurence Rossignol, a annoncé avoir saisi la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme "afin d'engager investigations et sanctions contre le comportement intolérable de ce patron de restaurant". Une enquête a été ouverte par le parquet de Bobigny pour "discrimination à caractère racial".