Toulouse : occupation d'un magasin Fnac par des opposants à la loi travail

  • A
  • A
Toulouse : occupation d'un magasin Fnac par des opposants à la loi travail
@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

Un restaurant et un cinéma à proximité ont été fermés par précaution.

Quelque 130 opposants au projet de loi travail ont occupé samedi en début d'après-midi une enseigne du groupe Fnac à Toulouse, avant d'évacuer les lieux au bout d'une heure sans incident, a constaté une journaliste de l'AFP. A l'appel du collectif "Y a pas d'arrangement", composé de l'association Droit au logement, Attac, Nuit Debout, ainsi que d'étudiants et de lycéens, les manifestants ont investi le magasin vers 14H20, alors qu'un autre groupe de manifestants restait à l'extérieur.

"A qui va profiter la loi ? A ces groupes". "Pour nous, la loi travail est faite pour le Medef et les grands groupes, dont la Fnac fait partie, ces groupes qui précarisent les salariés. A qui va profiter la loi ? A ces groupes", a affirmé François Piquemal, porte-parole du DAL sud-ouest, ajoutant que le collectif avait mené des actions similaires dans une agence BNP Paribas et un restaurant Mc Donald's. Un restaurant et un cinéma à proximité ont été fermés par précaution, alors qu'environ 70 membres des forces de l'ordre étaient positionnées à l'extérieur du magasin.

"Nos vies valent plus que leurs profits". Scandant "tout le monde déteste le PS", "grève générale jusqu'au retrait total", ou "nos vies valent plus que leurs profits", les manifestants ont mené un sitting, lancé des confettis et diffusé de la musique, avant de quitter les lieux, en dansant, au bout d'une heure. La direction de l'enseigne du distributeur de produits culturels et technologiques, qui a rouvert ses portes vers 16H00, n'a pas souhaité s'exprimer.