Tempête Zeus : 62.000 foyers toujours privés de courant

  • A
  • A
Tempête Zeus : 62.000 foyers toujours privés de courant
La tempête Zeus a fait de nombreux dégâts matériels dont des coupures d'électricité@ DIARMID COURREGES / AFP
Partagez sur :

C'est la première fois depuis la tempête de décembre 1999 qu'il y a eu autant de foyers privés de courant.

Quelque 62.000 foyers étaient toujours privés d'électricité mardi après-midi après le passage de la tempête Zeus, qui a balayé lundi la France avec des vents d'une extrême violence et fait deux morts, selon Enedis. "80% des foyers privés de courant au plus fort de la tempête ont retrouvé l'électricité", a indiqué le gestionnaire de réseau de distribution d'électricité.

De nombreux dégâts. En début de soirée, 16.000 clients étaient sans courant en Auvergne-Rhône-Alpes, 30.000 en Bretagne et 10.000 en Nouvelle Aquitaine. Au moment le plus critique lundi soir, plus de 600.000 foyers ont été privés d'électricité par cette tempête qui a causé la mort de deux automobilistes, tués par des chutes d'arbres dans les Alpes-de-Haute-Provence et en Dordogne.

Un record depuis 1999. En nombre de coupures sur une seule et même tempête, c'est la première fois depuis les tempêtes de décembre 1999 qu'il y a eu autant de foyers privés de courant, selon Enedis. En 1999, il y avait eu plus de 3 millions de foyers dans le noir.

Le Var en vigilance jaune. Outre les deux automobilistes tués, la tempête de lundi a grièvement blessé trois adolescents dans le Finistère alors qu'ils se rendaient en cours, mais leurs jours ne sont pas en danger. Si le temps était encore instable mardi matin, à 16H plus aucun département n'était en vigilance orange pour vents violents ou vagues-submersion, selon la carte de vigilance publiée par Météo-France.