Tabac au lycée : le casse-tête des proviseurs

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Les proviseurs de lycées doivent, conformément à la loi, interdire les élèves de fumer à l'intérieur des établissements, tout en évitant les attroupements à l'extérieur, comme le réclame l'état d'urgence.

C'est un véritable casse-tête auquel sont confrontés les proviseurs. Comment respecter la loi Evin, qui interdit aux lycéens de fumer à l'intérieur des établissements, tout en tenant compte de l'injonction ministérielle en état d'urgence, qui demande d'éviter les attroupements ? Quelques jours avant la rentrée scolaire, des voix s'étaient élevées afin de réclamer une dérogation à la loi Evin pour permettre aux élèves de fumer sans avoir à sortir dans la rue. Mais le gouvernement a été clair : la loi restera strictement appliquée.

Aménager un espace protégé. Quelles sont donc les solutions pour les chefs d'établissements ? L'une des pistes consiste à aménager un espace extérieur protégé où les élèves pourront fumer dans une relative sécurité. Et c'est justement l'une des solutions bricolées par un proviseur parisien, à la rentrée. Il a délimité une zone sur le trottoir avec des barrières métalliques, non pas devant le portail principal, mais à l'arrière de son lycée.

"Le CPE est venu et nous a dit que les fumeurs doivent aller derrière. On sortira et il faut se mettre derrière des grillages contre les voitures bélier", explique un élève. "Il y a une porte qui se trouve derrière le lycée. On sort et on va sur le trottoir d'en face qui est à peu près à deux ou trois mètres. Il y a des barrières, il y a un coin aménagé où on peut fumer. On doit montrer notre carnet quand on rentre et quand on sort", raconte une autre.

"C'est bidon." D'autres élèves sont sceptiques : "C'est pour rassurer je pense, mais c'est bidon", "c'est pour protéger un petit peu...", "on ne sait pas si c'est efficace mais s'il y a le moindre problème on peut tous très vite rentrer dans le lycée."

D'après les informations d'Europe 1, parmi les autres solutions sur la table, il y a la possibilité d'établir un périmètre autour du lycée au sein duquel il serait interdit de fumer. Cela obligerait alors les élèves à se disperser. Ou alors, il faudrait trouver d'autres lieux, toujours à l'extérieur du lycée, où les élèves pourraient aller fumer.