Surteinter ses vitres avant sera interdit dès 2017

  • A
  • A
Surteinter ses vitres avant sera interdit dès 2017
Pour la Sécurité routière, avoir les vitres teintées comporte plusieurs risques.@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

La mesure vient d’être inscrite dans le Code de la route par décret. Les automobilistes s’exposent à une amende de 135 euros et à un retrait de trois points.

En 2017, les vitres teintées, il faudra oublier. Seulement pour celles situées à l’avant de sa voiture. La mesure a été inscrite dans le Code de la route par un décret daté du 13 avril. Les forces de l'ordre pourront donc, à partir du 1er janvier 2017, sanctionner le surteintage des vitres avant qui ne respecterait pas le taux minimal de transparence de 70%. "Ce taux est celui exigé pour l'homologation des véhicules sortant d'usine", précise un communiqué de la Sécurité routière.

Autorisé pour les vitres arrières. Les automobilistes cachés derrière des vitres trop foncées seront ainsi passibles d’une amende de 135 euros et d’un retrait de trois points de permis. Le surteintage des vitres arrières et des lunettes arrières restera autorisé si la voiture possède bien deux rétroviseurs extérieurs.

"Réduit la vision du conducteur". Pour la Sécurité routière, avoir les vitres teintées comporte plusieurs risques : "Le surteintage réduit la vision du conducteur, en particulier de nuit", détaille la Sécurité routière. Voir le conducteur d’une autre voiture permet aussi aux piétons ou aux automobilistes d’anticiper sa conduite, ajoute le communiqué. C’est aussi un moyen pour les forces de l'ordre de sanctionner plus facilement l’usage du téléphone au volant.