Réforme du code du travail : 400.000 manifestants dans toute la France, selon la CGT

  • A
  • A
Réforme du code du travail : 400.000 manifestants dans toute la France, selon la CGT
Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont défilé mardi contre la réforme du code du travail.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Plusieurs dizaines de milliers de manifestants ont défilé dans la rue partout en France, mardi, pour protester contre la réforme du code du travail.

Suivez le live
Cette page s'actualise automatiquement
19h11
Le 12 septembre 2017
C'est la fin de ce live sur la journée de mobilisation contre la réforme du code du travail, merci à toutes et à tous de l'avoir suivi !
19h10
Le 12 septembre 2017
Les manifestations contre la réforme du code du travail ont rassemblé mardi "plus de 400.000 personnes" dans toute la France, a annoncé le numéro un de la CGT, Philippe Martinez sur Europe 1. Pour Philippe Martinez, la mobilisation d'aujourd'hui est "réussie". 
18h21
Le 12 septembre 2017
A Paris, la mobilisation a été comparable à celle des premières manifestations contre la loi El Khomri. En mars 2016, la préfecture avait dénombré entre 27.000 et 29.000 participants, contre 24.000 aujourd'hui. Côté CGT, on estime à 60.000 le nombre de manifestants, contre 100.000 en mars 2016.
17h56
Le 12 septembre 2017
Des échauffourées ont éclaté à Nantes, où trois manifestants ont été interpellés. Alors que se terminait la manifestation à l'appel de la CGT-FO-FSU-Solidaires-Unef, vers 16h30, au moins 1.000 manifestants selon la police, la plupart le visage dissimulé, ont continué à défiler. Visées par divers types de projectiles, les forces de l'ordre ont répliqué à grand renfort de gaz lacrymogènes.
17h35
Le 12 septembre 2017
Le siège du Medef du Calvados a été vandalisé à Caen, relate Ouest-France. Vers midi, plusieurs personnes ont notamment tagué le bâtiment d'un "Fainéants en colère !", avant d'endommager du mobilier : " Ils étaient 3 ou 4 et ont sorti du matériel (chaises et tables) dehors", explique un témoin cité par le quotidien.
17h28
Le 12 septembre 2017
Les manifestants parisiens se donnent rendez-vous le jeudi 21 septembre, pour la deuxième journée de mobilisation contre la réforme du code du travail, organisée par les mêmes syndicats que mardi. Elle aura lieu deux jours avant la manifestation de La France insoumise, samedi 23.
17h08
Le 12 septembre 2017
Arrivé place d'Italie, le cortège se disperse sous un temps plus favorable qu'au début de la manifestation.
17h01
Le 12 septembre 2017
La préfecture de police de Paris a par ailleurs comptabilisé 24.000 manifestants dans la capitale.
16h59
Le 12 septembre 2017
La préfecture de police de Paris a recensé trois interpellations depuis le début de l'après-midi, dont un pour lancer de fumigène et deux pour jets de projectiles contre des forces de l'ordre. Parmi les manifestants, un blessé léger a été conduit à l'hôpital, selon les informations d'Europe 1.
16h37
Le 12 septembre 2017
Le cortège est arrivé place d'Italie alors que sur Twitter, de nombreux manifestants indiquent être toujours aux environs de la place de la Bastille, où le défilé est parti à 14 heures.
16h32
Le 12 septembre 2017
La CGT annonce à l'instant 60.000 manifestants à Paris.
16h02
Le 12 septembre 2017
La tête du cortège approche de la place d'Italie. Et l'ambiance se tend, comme le rapporte l'AFP : des manifestants ont lancé mardi après-midi des projectiles sur les forces de l'ordre, qui ont répliqué en faisant usage de gaz lacrymogènes. La préfecture de police de Paris, qui a fait état de la présence dans le cortège de "300 personnes encagoulées", a observé "quelques dégradations" notamment de vitres et de panneaux publicitaires.
15h48
Le 12 septembre 2017
Des dégradations ont eu lieu près de la station de métro Campo-Formio, dans le 13ème arrondissement de Paris, a constaté un journaliste de Libération.
15h39
Le 12 septembre 2017
Jean-Luc Mélenchon à Marseille, ses proches à Paris : le leader de La France insoumise a défilé dans la cité phocéenne mais les cadres du mouvement qu'il dirige ont choisi Paris pour protester contre la réforme du code du travail. Ils organiseront leur propre journée de mobilisation le 23 septembre.
15h26
Le 12 septembre 2017
Un mot revient plus que les autres sur les pancartes et dans les chants des manifestants qui défilent depuis ce matin : "fainéant", référence à une déclaration polémique d'Emmanuel Macron vendredi, à Athènes. Les soutiens du chef de l'État ont eu beau avancer qu'il s'agissait d'une critique de Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande, les manifestants ont décidé mardi de tourner en dérision ce mot qui devrait marquer le quinquennat, en se revendiquant "fainéants". 
 
 
14h52
Le 12 septembre 2017
Situation rarissime à Nice côté transports : les bus et les tram de la ville n'ont pas circulé mardi matin, ce qui n'était pas arrivé depuis 2006. Et circuler dans les rues niçoises n'était pas chose facile, comme vous l'explique l'article ci-dessous.
 

Code du travail : ni bus ni tram à Nice, du jamais-vu depuis 2006 selon la CGT

SOCIÉTÉ - La paralysie, d'une ampleur sans précédent, s'est accompagnée d'une manifestation qui a rassemblé 5.000 personnes selon les organisateurs et 2.200 selon la police. 
14h47
Le 12 septembre 2017
Capture d'écran Google Maps
 
À Paris, les manifestants sont partis de la place de la Bastille, à la frontière des 4ème, 11ème et 12ème arrondissements, pour rallier la place d'Italie et le 13ème arrondissement, au sud-est de la capitale, via le boulevard de l'Hôpital.
 
14h39
Le 12 septembre 2017
ALAIN JOCARD / AFP
Pour Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, la journée de mobilisation s'annonce "réussie" avec selon lui "plus de 100.000 personnes" à midi "en province". Il a pris part au cortège qui doit rallier la place d'Italie, dans le 13ème arrondissement de Paris.
14h22
Le 12 septembre 2017
Le nombre de manifestants est toujours un enjeu important lors d'un mouvement social, autant pour les autorités que pour ceux qui défilent. Et parfois, les estimations des deux camps sont très différentes, comme à Marseille, mardi, où l'écart est saisissant.
14h12
Le 12 septembre 2017
La manifestation parisienne vient de partir de la place de la Bastille, comme l'a observé le journaliste du Lab Julien Chabrout.
14h07
Le 12 septembre 2017
Ils bloquent certains axes routiers depuis le début de la matinée. Mardi, les forains manifestent contre les ordonnances du gouvernement, qui les concernent directement. Notre journaliste Maud Descamps est allée à leur rencontre.
 

Réforme du code du travail : pourquoi les forains s'invitent dans la contestation

SOCIÉTÉ - Directement concernés par une ordonnance du gouvernement, les forains ont organisé des blocages à Paris et dans plusieurs villes, en marge de la journée de mobilisation, mardi.
13h35
Le 12 septembre 2017
Des tensions à Lyon. 
La manifestation est très tendue à Lyon. A peine quelques instants après le départ, des CRS ont chargé et plusieurs personnes ont été interpellées, rapporte Le Progrès. L'ancien maire de Vaulx-en-Velin, victime de gaz lacrymogènes, a assuré au quotidien régional n'avoir "jamais vu ça au départ d'une manifestation". 

13h19
Le 12 septembre 2017
Les forains ont lancé plusieurs opérations escargot à Paris et dans d'autres villes. Selon Marcel Campion, le "roi des forains", "environ 10.000 camions sont mobilisés sur toute la France, et 400 à 500 à Paris". Dans la capitale, plusieurs camions continuaient à midi de rouler autour de la place de l'Étoile, en haut des Champs-Elysées.
12h48
Le 12 septembre 2017
Plusieurs cortèges ont démarré plus tôt que le défilé de Paris, dont le départ est prévu à 14 heures. Le point sur ces mobilisations en régions avant 13 heures :
 
  • Retraités, étudiants, salariés, 3.000 personnes ont défilé à Caen, 3.600 à Tours, d'après de premières estimations de la police. Plusieurs milliers de personnes étaient réunies aussi en fin de matinée à Bordeaux, selon les journalistes de l'AFP. 
 
  • A Marseille, Jean-Luc Mélenchon, le leader de La France insoumise, a promis de "faire reculer" le gouvernement, au milieu d'un cortège peuplé de drapeaux CGT et PCF.
 
  • A Saint-Nazaire, le cortège a rassemblé 3.000, dont des salariés des chantiers navals STX France, d'Airbus, de la SNCF, mais aussi d'entreprises privées et de lycéens. Selon la CGT, la mobilisation est plus importante dans cette ville que lors du premier rassemblement contre la loi travail au printemps 2016.
 
  • Au Havre (Seine-Maritime), la ville du Premier ministre Édouard Philippe, environ 3.400 personnes ont défilé au son des Rolling Stones. Peu de dockers dans le cortège mais des salariés d'entreprises comme Renault-Sandouville ou Total.
12h31
Le 12 septembre 2017
Si vous êtes opposé à la réforme du code du travail, vous vous êtes peut-être demandé si vous aviez le droit d'aller manifester mardi. Votre employeur peut-il vous en empêcher ? Serez-vous rémunéré ? Quelle différence entre le public et le privé ? Le chroniqueur d'Europe 1 Roland Perez répond à toutes ces questions.
 

Ai-je le droit de ne pas aller travailler pour manifester ?

SOCIÉTÉ - Vous êtes salarié et vous comptez prendre part à la manifestation contre la réforme du code du Travail mardi ? Voilà ce que vous devez savoir sur vos droits.
12h17
Le 12 septembre 2017
Anne-Christine Poujoulat / AFP
 
Ce n'est pas "sa" manifestation mais Jean-Luc Mélenchon est tout de même dans la rue à Marseille, mardi. Le leader de La France insoumise, qui organise sa propre journée de mobilisation le 23 septembre, a rencontré des manifestants et défilé en fin de matinée.
12h05
Le 12 septembre 2017
Mobilisés à l'appel de leur "roi", Marcel Campion, les forains bloquent une partie des axe routiers en Île-de-France et en régions. Reuters a dressé un bilan de cette mobilisation peu avant midi : 
 
  • Dans la matinée, à Paris, des camions ont temporairement entravé la circulation sur la place de l'Etoile, d'où part l'avenue des Champs-Elysées, et sur la place de la Concorde, au cœur de la capitale. La place de la Bastille et la porte de Bercy ont également été bloquées.
 
  • Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, une centaine de camions de forains a mené une opération escargot sur les autoroutes A7 et A47, au sud de Lyon. Dans la matinée, l'autoroute A47 était paralysée sur sept kilomètres entre Saint-Etienne et Lyon et l'A7 était bloquée.
 
  • À Toulouse, "une vingtaine de poids lourds forains" ont bloqué la circulation selon la gendarmerie, occasionnant des bouchons au niveau du péage de l'A62 notamment. 
 
  • Des blocages du même genre étaient organisés près de Lille et de Rouen.
 
Les manifestants dénoncent une ordonnance du mois d'avril qui demande aux municipalités de lancer des appels d'offres pour tous les espaces publics d'animation et met, selon les forains, en péril une tradition séculaire.
11h53
Le 12 septembre 2017
Le point sur les transports en Île-de-France à la mi-journée : entre 50 et 80% des lignes SNCF sont assurées en banlieue parisienne, alors que le trafic TGV est normal. Et 2 trains sur 3 circulent sur le RER A et 1 sur 2 sur le B, tandis que les métros roulent normalement.
11h33
Le 12 septembre 2017
Pour la ministre du Travail, "le dialogue social, ça ne veut pas dire qu'on est d'accord tout le temps, chacun dans une démocratie a droit d'exprimer sous la forme qu'il souhaite son avis". Manière pour celle qui a porté la réforme du code du travail d'apaiser les tensions entre certains syndicats et le gouvernement, tout en refusant de se prononcer sur les conséquences de la journée de mobilisation. 
 

Code du Travail : la contestation sociale de mardi "n'est pas le sujet" pour Pénicaud

POLITIQUE - La ministre du Travail a loué le "dialogue social" lorsqu'on l'a interrogée sur la journée de manifestations, mardi. 
10h58
Le 12 septembre 2017
Pour Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, farouchement opposée à la réforme du code du travail, cette journée de mobilisation est une "première étape de prise de conscience". Le leader syndical s'est montré confiant, mardi matin sur France 2, estimant qu'il y aurait "du monde" dans les rues de France. "Il n'y a que les combats qu'on ne mène pas qui sont perdus d'avance", a-t-il argué. 
 

Loi Travail : Philippe Martinez attend "beaucoup de monde" dans les manifestations

SOCIÉTÉ - Selon Philippe Martinez, les quelque 200 manifestations prévues aujourd'hui devraient voir défiler "beaucoup de monde". Malgré l'absence des autres grandes centrales syndicales.
10h52
Le 12 septembre 2017
La mobilisation des forains se poursuit partout en France, alors que les premiers cortèges syndicaux commencent à défiler. Selon Marcel Campion, "environ 10.000 camions sont mobilisés sur toute la France, et 400 à 500 à Paris".  Les perturbations devraient durer toute la journée. 
10h44
Le 12 septembre 2017
À Paris, plusieurs blocus en lien avec la journée de mobilisation ont été organisés dans des lycées, mardi matin. C'était notamment le cas au lycée Claude Monet, dans le 13ème arrondissement, et au lycée Fénelon, dans le 6ème. Un établissement est également bloqué à Poitiers. Plusieurs photos de ces manifestations circulent sur les réseaux sociaux. 
 
10h20
Le 12 septembre 2017
On devrait l'entendre beaucoup dans les cortèges, aujourd'hui. Ce matin, Hélène Jouan a choisi de consacrer son édito politique au mot "fainéants", employé et répété par Emmanuel Macron à propos des opposants à sa politique de réformes. Un mot présent dans le vocabulaire du chef de l'Etat depuis 2015, et qui pourrait désormais lui coller à la peau. 
 

"Fainéants", le mot qui va imprimer le quinquennat Macron

POLITIQUE - Le président de la République assume le mot lâché vendredi à Athènes et qui a tant fâché ses opposants. Mais le vocable risque de marquer durablement son mandat. 
10h02
Le 12 septembre 2017
Le point sur les blocages occasionnés par les opérations escargots des forains, mobilisés à l'appel de leur "roi", Marcel Campion
 
  • À Paris, une centaine de camions perturbent la circulation en différents endroits de la ville, comme la place de la Bastille et la porte de Bercy. La préfecture de police a appelé les automobilistes à éviter les Champs Elysées, précisant ensuite que plusieurs points du périphérique étaient touchés. 
 
  • Selon la société d'autoroutes Paris Normandie, des camions de forains ralentissent depuis 7h30 des échangeurs d'accès à Rouen, entraînant de nombreux bouchons et ralentissements.
 
  • Sur l'autoroute du Nord, dans les deux sens, deux opérations escargots provoquent plusieurs dizaines de kilomètres de bouchons, selon la préfecture de région.
 
  • À Toulouse, "une vingtaine de poids lourds forains" bloquent la circulation selon la gendarmerie, occasionnant des bouchons au niveau du péage de l'A62 notamment. 
 
09h48
Le 12 septembre 2017
[PAUSE LAB]Les forains, qui organisent des blocages dans plusieurs villes depuis ce matin, ont reçu le soutien inattendu de... Florian Philippot, comme le relève Le Lab. L'eurodéputé s'est filmé à bord du camion de l'un des manifestants. "On se mobilise contre cette loi travail XXL, on est un petit groupe", l'entend-on expliquer sur cette vidéo. 
 
09h35
Le 12 septembre 2017

[ENTENDU SUR EUROPE 1] À Rennes, les manifestations contre la loi Travail de 2016 s'étaient soldées par des scènes de violence et plusieurs blessés graves. Pour cette première journée de mobilisation contre la nouvelle réforme, la CGT entend donc calmer le jeu, explique son Secrétaire général en Ille-et-Vilaine, Loïc Morel : "Notre mission nous, ce n'est pas de faire de la casse, ce n'est pas de déraper, ce qu'on veut c'est manifester, se faire entendre, se faire écouter et respecter par ceux qui nous dirigent. Ça concerne toutes les générations, et tout le monde est bienvenu à la manifestation."

09h20
Le 12 septembre 2017
En tête des 200 cortèges qui partiront dans la journée, la CGT joue gros avec cette première mobilisation contre la réforme du code du travail. Dans ses différentes fédérations, les réunions de préparation de l’événement se sont enchaînées ces dernières semaines à Paris et un peu partout en France. L'enjeu pour le syndicat, parti seul contre le projet d'Emmanuel Macron, est de ne pas perdre en crédibilité, comme le rappelle cet article. 
 

Mobilisation du 12 septembre contre la réforme du Travail : un enjeu crucial pour la CGT

ÉCONOMIE - Le syndicat espère parvenir à organiser la contre-attaque face aux ordonnances du gouvernement, alors même que Jean-Luc Mélenchon polarise déjà une partie de l'opposition.
09h07
Le 12 septembre 2017
La mobilisation des forains se poursuit à Paris, où une centaine de camions perturbe déjà la circulation en différents points stratégiques. C'est le cas place de la Concorde et place de la Bastille, mais également porte de Bercy, selon notre reporter sur place. Les camions s'arrêtent au milieu des voies pour ralentir la circulation et devraient tous se retrouver au même endroit un peu plus tard dans la journée, dans un lieu pour l'instant tenu secret. À 9 heures, 350 km de bouchons cumulés sont recensés en Île-de-France. 
 
08h42
Le 12 septembre 2017
[ENTENDU SUR EUROPE 1]"Un mauvais Code du Travail avec des obstacles à l'embauche, ça empêche de créer des emplois quand par ailleurs les entreprises ont envie de le faire", explique l'économiste Patrick Artus. Pour lui, la réforme visée par la mobilisation de mardi est donc une "condition nécessaire" à la baisse du chômage. "Mais ça ne suffit pas. Ça créera de l'emploi si par ailleurs on baisse beaucoup les cotisations sociales sur les plus bas salaires (...), si la demande internationale reste suffisamment forte et si les entreprises ont envie d'investir." 
 
08h35
Le 12 septembre 2017
Que pensent les patrons de cette journée de mobilisation ? Lors d'une réunion de chefs d'entreprise, Europe 1 en a interrogé plusieurs à Niort. "Les salariés qui manifestent n'ont pas compris que ce pays est en pleine mutation et en plein mouvement", estime l'un d'entre eux. "Nous échangeons tous les jours dans nos entreprises avec nos collaborateurs, et objectivement, aujourd'hui, ce que veulent nos salariés, c'est que nos entreprises se développent et aient de l'activité. Ce n'est donc pas le mouvement syndical annoncé qui nous inquiète." Tous leurs témoignages sont à retrouver dans cet article. 
 

La mobilisation contre la loi Travail ne fait pas peur aux patrons

ÉCONOMIE - Alors que le gouvernement s'apprête à vivre son premier vrai test dans la rue, les chefs d'entreprise, eux, ne cillent pas face aux revendications d'une partie des salariés.
08h26
Le 12 septembre 2017
[ENTENDU SUR EUROPE 1]  Du côté du syndicat Force ouvrière (FO), la consigne nationale donnée par le Secrétaire général Jean-Claude Mailly de ne pas s'associer au mouvement de mardi est loin d'être respectée partout. "On le disait avant sur la loi Travail, on continue de le dire. Mon assemblée générale, mes adhérents, mes délégués syndicaux, ont tous dit : 'on y va'", témoigne Fabrice Lerestif, responsable du syndicat en Ille-et-Vilaine, interrogé par l'une nos journalistes. "Je constate que Jean-Claude avait dit qu'on était quelques unions départementales, quelques grognons râleurs, mais au final c'est plus de la moitié des structures qui seront dans la rue...", poursuit-il.  
08h14
Le 12 septembre 2017
Un point sur la situation pour ceux qui circulent en voiture à Paris, ce matin : des perturbations liées aux blocages par les forains, répondant à l'appel de Marcel Campion, sont toujours signalées place de l'Étoile. Plusieurs automobilistes nous ont également signalé des barrages filtrants à l'entrée de la capitale sur les autoroutes A6 et A4, provoquant d'importants bouchons. 
 
08h05
Le 12 septembre 2017
[ENTENDU SUR EUROPE 1]"Il n'y a pas de transports, pour aller au boulot c'est la galère. On attend Gare du Nord depuis au moins une demi-heure", explique Toufik, bagagiste à l'aéroport Charles de Gaulle, interrogé par l'un de nos journalistes ce matin. Comme lui, de nombreux usagers franciliens devront s'armer de patience sur la ligne B du RER, la plus touchée par les perturbations avec un seulement un train sur deux mardi. 
07h51
Le 12 septembre 2017
Parmi les organisations ayant appeler à manifester mardi, on retrouve la CGT, Solidaires, la FSU, mais aussi le syndicat étudiant Unef. "On appelle les jeunes à se mobiliser car cette nouvelle loi Travail va nous précariser durablement", a justifié sa présidente, Lilâ Le Bas, invitée d'Europe 1 ce matin. "On est déjà précaires pendant nos études, pendant notre insertion professionnelle. Là, ce qu'on nous propose, c'est d'être précaires à vie", a-t-elle jugé. 
 

Lilâ Le Bas (Unef) : "Cette nouvelle loi Travail va nous précariser durablement"

SOCIÉTÉ - Lilâ Le Bas, présidente du syndicat étudiant Unef, manifeste, mardi, pour protester contre la réforme du Code du Travail portée par le gouvernement.
07h41
Le 12 septembre 2017
À noter que les automobilistes pourraient aussi être impactés par cette journée de mobilisation. Dans une lettre ouverte intitulée "Fête foraine et lutte finale", le "roi des Forains" Marcel Campion a en effet promis des "blocages" dans toute la France, notamment à Paris, Marseille, Lyon, Le Havre et Rouen. Il réclame le retrait d'une ordonnance imposant aux municipalités d'organiser un appel d'offres pour tous les emplacements publics d'animation. "C'est la fin d'une tradition foraine où les forains reviennent au même endroit chaque année", estime-t-il. 
 
À Paris, un premier blocage est en cours place de la Concorde. La Préfecture de police recommande d'éviter la zone en voiture. 
 
 
07h32
Le 12 septembre 2017
Des perturbations sont à prévoir dans les transports, dès mardi matin. Voici un premier point sur la situation si vous  devez vous déplacer : 
 
  • Pour les trains, la circulation est normale pour les TGV, Thalys et Eurostar. La situation sera plus compliquée en région, avec en moyenne un TER sur trois seulement. En Picardie, d'importantes difficultés sont par exemple attendues sur les lignes Amiens-Boulogne, Amiens-Lille et Amiens-Rouen
 
  • En Île-de-France, des perturbations sont annoncées sur le RER : un train sur deux sur la ligne B, deux trains sur trois sur les lignes A, C, D et E. Le trafic des bus et des tramways s'annonce également ralenti. Le métro circulera lui normalement.
 
  • En ce qui concerne l'avion, aucune annulation de vol n'est annoncée mais de mauvaises surprises ne sont pas à exclure, notamment du côté des compagnies low cost, qui ont généralement une feuille de route très serrée. 
07h16
Le 12 septembre 2017
Qui appelle à manifester ? Où défileront les cortèges ? Quels sont les secteurs concernés ? Les réponses à toutes vos questions sur la mobilisation sont dans cet article. 
 

Réforme du Code du travail : ce qu'il faut savoir sur la première mobilisation

SOCIÉTÉ - La CGT et d’autres syndicats ont appelé à manifester mardi pour dénoncer la réforme du Code du travail. Objectif : afficher une mobilisation similaire à celle contre la loi El...
07h14
Le 12 septembre 2017
Bonjour et bienvenue dans ce live consacré à la journée de mobilisation contre la réforme du Code du travail. Il sera alimenté par la rédaction d'Europe1.fr toute la journée pour vous permettre de suivre en direct le premier test social du quinquennat d'Emmanuel Macron.
LIVE

L'INFO. Emmanuel Macron a fait face mardi à la première mobilisation sociale de son quinquennat avec l'appel à des grèves et manifestations partout en France, lancé par des syndicats qui dénoncent la réforme du code du travail comme une "régression sociale".

A Paris. La manifestation parisienne contre la réforme du code du travail a rassemblé entre 24.000 personnes, selon la préfecture, et 60.000 personnes, selon la CGT. Le cortège parisien, émaillé de quelques incidents, a défilé dans une ambiance festive de la place de la Bastille à la Place d'Italie, où il devait se disperser.

En France. La mobilisation contre la réforme du Code du travail a réuni mardi près de 400.000 personnes sur l'ensemble du territoire français, a annoncé la CGT à la fin de la journée de manifestation.