Six mois de prison requis contre Dieudonné en Belgique

  • A
  • A
Six mois de prison requis contre Dieudonné en Belgique
@ AFP
Partagez sur :

Accusé d'avoir tenu des propos discriminatoires et antisémites lors d'un spectacle en région liégeoise, Dieudonné risque six mois de prison ferme.

Le procureur du tribunal correctionnel de Liège (Belgique), a requis mercredi une peine de six mois de prison ferme à l'encontre du polémiste controversé Dieudonné. Il est accusé d'avoir tenu des propos discriminatoires et antisémites lors d'un spectacle donné en mars 2012 en région liégeoise, selon l'agence Belga.

Un spectacle "qui donne envie de vomir". "Le spectacle qu'il donne est rempli de propos diffamants et insultants qui donnent envie de vomir", a déclaré dans son réquisitoire le procureur Damien Leboutte, cité par l'agence de presse belge.  Le polémiste français de 49 ans, Dieudonné Mbala Mbala de son vrai nom, ne s'est pas présenté à son procès à Liège, dont le jugement est attendu le 25 novembre. Le parquet de Liège avait pris l'initiative d'ouvrir une enquête en mars 2012, quelques jours après un spectacle donné devant un millier de spectateurs à Herstal, dans la banlieue de la ville wallonne, et qui avait été enregistré par la police à titre de précaution. 

Hitler qualifié de "joyeux fanfaron". A l'issue de l'enquête, la justice avait retenu plusieurs préventions à son encontre: "incitation à la haine", "tenue de propos antisémites et discriminatoires", "diffusion d'idées à caractère raciste", "négationnisme" et "révisionnisme", a précisé l'agence de presse belge. Selon le quotidien Le Soir, le Français avait entre autres qualifié Adolf Hitler de "joyeux fanfaron". Outre une peine de prison ferme de six mois --soit la moitié de la peine maximale prévue par la loi belge--, le procureur a requis contre Dieudonné une amende de 5.000 euros et une interdiction d'exercer ses droits civils et politiques sur le territoire belge, pour le cas où l'humoriste déciderait de se domicilier en Belgique.