Simone Veil et son époux reposeront au Panthéon

  • A
  • A
Simone Veil et son époux reposeront au Panthéon
Simone Veil sera la cinquième femme à entrer au Panthéon
Partagez sur :

Le président de la République a annoncé mercredi qu'"en accord avec sa famille", Simone Veil reposera "avec son époux au Panthéon".

Emmanuel Macron a rendu hommage mercredi à Simone Veil en soulignant que ses victoires au profit des plus faibles devaient être toujours défendues et annoncé qu'"en accord avec sa famille", Simone Veil reposera "avec son époux au Panthéon", pour lui témoigner "l'immense remerciement du peuple français à l'un de ses enfants tant aimés".

Rescapée de la Shoah. L'ancienne ministre de la Santé et ex-présidente du Parlement européen est décédée vendredi à l'âge de 89 ans. Rescapée de la Shoah devenue femme d'Etat à la fibre humaniste, elle fut l'une des rares femmes engagées en politique dans les années 1970, qui la virent œuvrer à la légalisation de l'avortement en France. Membre du Conseil constitutionnel puis de l'Académie française, Simone Veil a inspiré le respect de la classe politique, jusque chez ses adversaires.

Demandes de panthéonisation. L'héritage colossal de cette grande dame a déclenché plusieurs pétitions demandant sa panthéonisation, une décision qui a finalement été prise en accord avec la famille de Simone Veil mercredi 5 juillet. Deborah Veil, sa petite-fille, s'était d'ailleurs exprimée sur les différentes pétitions lundi à l'antenne d'Europe 1 : "Je trouve ça extrêmement touchant. Je pense simplement à titre personnel que mes grands-parents n’auraient pas été très heureux d’être séparés après 65 ans de vie commune". Simone et Antoine Veil reposeront finalement ensemble au Panthéon. 

Comment entrer au Panthéon ? Depuis 1791, le Panthéon recueille les dépouilles de ceux qui ont fait et marqué l'Histoire de la France. 75 personnalités ont leur tombe ou une urne funéraire dans ce monument, situé dans le 5ème arrondissement de Paris. La décision d’inhumer une personnalité au Panthéon a évolué au fil de l'histoire de France. Au départ, cette responsabilité revenait à l'Assemblée constituante. Sous le Premier Empire, c'est à Napoléon 1er que revient cette décision. Sous la Troisième République, ce sont les députés qui sont chargés de désigner les personnalités qui peuvent figurer au monument.

Première entrée en tant qu'époux. Aujourd'hui, ce choix revient au président de la République et deux conditions doivent être respectées. La personnalité doit avoir la nationalité française et la famille du défunt doit être d'accord. Simone Veil sera la cinquième femme à y entrer. Son mari, le défunt Antoine Veil, avec qui elle voulait reposer, sera également transféré dans ce "temple" de la République. Ce sera la première fois qu'un homme fera son entrée au Panthéon en tant qu'époux.