Tuto, bolos, mémériser : découvrez les nouveaux mots du Larousse

  • A
  • A
Tuto, bolos, mémériser : découvrez les nouveaux mots du Larousse
Photo d'illustration.@ FRED DUFOUR / AFP
97 partages

DICTIONNAIRE - 150 nouveaux mots, sens et expressions ainsi que plus de 50 personnalités font leur entrée dans le Petit Larousse, qui célèbre sa 160e édition.

EXCLUSIF

Le Petit Larousse se met à la page. Lundi, le célèbre dictionnaire dévoile les 150 nouveaux mots, sens et expressions ainsi que les 50 personnalités qui font leur entrée dans son édition 2016. Termes du langage familier, médicaux ou de l’informatique, le Petit Larousse poursuit son actualisation pour ses 160 ans d’existence. Europe 1 vous a sélectionné en exclusivité dix des nouveaux mots de cette cuvée 2016.

>> Le registre familier : "bolos"

Bien connu des jeunes, le terme bolos fait son entrée dans le célèbre dictionnaire. Le Petit Larousse le définit comme une "personne naïve ou peu courageuse, ou complétement ridicule, voire stupide." Exemple : "Tu nous as lâchés au dernier moment, t’es qu’un bolos !" Autre nouveauté : le verbe mémériser. "Donner une allure de mémère à une femme, la vieillir", explique le Petit Larousse.

>> Le registre figuré : "dédiabolisation"

L’influence de la politique se fait sentir jusque dans les pages de l’usuel. Ainsi, le nom féminin dédiabolisation intègre le Larousse. "Action de dédiaboliser, de faire cesser la diabolisation de quelque chose, de quelqu’un", définit le dictionnaire. Marine Le Pen n’est sans doute pas étrangère à cette nouveauté de l’édition 2016.

>> Bricolage, décoration et loisirs créatifs : "tuto"

Vous avez sans doute déjà visionné une de ces vidéos qui pullulent sur Internet, et particulièrement sur les réseaux sociaux. De quoi parle-t-on ? D’un tuto, bien évidemment ! Si vous vous demandez le sens de ce mot, le Petit Larousse vous explique que c’est un "guide d’apprentissage, sur support papier ou sur internet, constitué d’instructions visuelles (photos, vidéos) montrant comment réaliser une tâche dans des domaines très variés tels que les loisirs créatifs, le bricolage, la beauté, la cuisine, la photo, etc."

>> La médecine : "électrosensibilité"

La médecine n’échappe pas aux évolutions sémantiques. Ainsi, le nom féminin électrosensibilité intègre le dictionnaire : "ensemble des troubles physiques dus, selon la description des personnes atteintes, à une sensibilité excessive aux ondes et aux champs électromagnétiques ambiants". L’adjectif génériquable, qui "se dit d’un médicament dont le brevet du principe actif et tombé dans le domaine public et qui peut être reproduit librement, sans versement de droits", pourra également être consulté cette année dans le Petit Larousse.

>> L’informatique : "selfie"

Les évolutions  informatiques obligent le dictionnaire à se mettre à jour. Exemples : le nom masculin identifiant, définit comme une "information permettant de se connecter à un système informatique (nom d’utilisateur, mot de passe, numéro de téléphone, etc…)". Autre entrée dans l’air du temps, le nom masculin dérivé de l’anglais selfie, qui est un "autoportrait photographique, généralement réalisé avec un téléphone intelligent et destiné à être publié sur les réseaux sociaux."

>> Les mots de la francophonie : "sape"

De nouveaux termes utilisés dans les pays de la francophonie s’introduisent eux aussi dans l’édition 2016. D’ailleurs, savez-vous comment appelle-t-on un selfie au Québec ? Eh bien, outre-atlantique, il s’agit d’un égoportrait. En Afrique, le nom féminin sape fait partie du quotidien. La sape, c’est "l’art de s’habiller avec élégance et à la dernière mode, qui témoigne souvent d’un souci de paraître." Mais c’est aussi un "vêtement élégant et à la dernière mode".