Secours populaire : polémique à Hayange avant Noël

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'association caritative, pas la bienvenue dans la ville FN Hayange, en Moselle, s'arrange comme elle peut pour organiser sa campagne de Noël.

Pour le Secours populaire à Hayange, c'est la galère. Alors que la tournée des pères Noël verts de l'association caritative démarre lundi en France, l'unité située en Moselle est à la peine. Depuis le mois de septembre, le maire FN, Fabien Engelmann souhaite déloger l’association. Et il n'hésite pas à employer les grands moyens pour y parvenir : les subventions ont été coupées tout comme l'électricité. 

La débrouille. Pour récolter et distribuer des cadeaux, des colis alimentaires, des jouets aux enfants et aux familles les plus démunies, le Secours populaire local s'organise donc dans la débrouille. "Nous n'avons pas d'électricité, donc on a un halogène sur pied que l'on peut brancher sur un groupe électrogène, la vanne de gaz a été bloquée, donc il n'y a plus de chauffage. Il doit faire 8°C, quelque chose comme ça", raconte Anne Duflot, la présidente du Secours populaire d’Hayange.

L'association soutenue. Fabien Engelmann voit dans l’action du Secours populaire, une action politique de gauche, pro-migrants. Il a déposé un recours devant la justice pour déloger l’association qui a depuis reçu de nombreux soutiens pour organiser cette campagne de Noël. "Le Secours catholique nous soutient. On a reçu un don de 500 euros et des paquets de bonbons pour le goûter de Noël des enfants. C'est ce qui nous donne du peps pour continuer", assure Anne Duflot. La présidente de l'association a dû trouver la semaine dernière une nouvelle salle pour organiser le goûter après un désistement de la maison des jeunes. Cette dernière invoquant les mêmes motifs que le maire.