Salmonelle dans des produits infantiles : "une cause probable" identifiée, selon Lactalis

  • A
  • A
Salmonelle dans des produits infantiles : "une cause probable" identifiée, selon Lactalis
Lactalis a réagi au rappel de 600 lots de ses produits par Bercy, dimanche (photo d'illustration). @ MYCHELE DANIAU / AFP
Partagez sur :

"Une cause probable de contamination survenue sur une de nos tours de séchage dans la période du 1er au 6 mai" pourrait être responsable de la contamination des produits de la marque. 

Le groupe laitier Lactalis, mis en cause pour des cas de salmonellose chez des nourrissons à la suite d'ingestion de produits fabriqués dans une de ses usines, a annoncé dimanche avoir identifié "une cause probable" de cette contamination.

Tous les produits fabriqués depuis février rappelés. "Les informations transmises par les autorités de santé et le bilan de nos investigations menées depuis une semaine nous ont permis d'identifier une cause probable de contamination survenue sur une de nos tours de séchage dans la période du 1er au 6 mai 2017", fait savoir le groupe dans un communiqué. "Par précaution, nous avons décidé de procéder à un rappel plus large de l'ensemble des produits fabriqués depuis le 15 février 2017", indique le texte, qui précise: "Nous avons immédiatement pris la décision de procéder à la mise en place d'un arrêt technique de nos installations afin d'y engager des mesures de nettoyage et de désinfection additionnelles et renforcées". L'usine concernée est située à Craon, en Mayenne, avait fait savoir Bercy.

Un numéro vert mis en place. "La société LNS (Lactalis Nutrition Santé, ndlr) est sincèrement désolée de l'inquiétude générée par la situation et exprime sa compassion et son soutien aux familles dont les enfants sont tombés malades", écrit Lactalis dans ce communiqué, selon lequel, "depuis le 1er Décembre, les autorités sanitaires ont porté à notre connaissance une contamination en Salmonelle Agona ayant rendu malades 26 nourrissons". Le groupe indique un numéro vert pour répondre aux interrogations des parents inquiets, le 0 800 120 120, et répond également sur ses sites internet www.picot.fr et www.milumel.fr.

600 lots rappelés par Bercy. Alors que Lactalis avait déjà retiré et rappelé douze références de laits infantiles le 2 décembre dernier, le ministère de l'Economie et des Finances a publié dimanche une liste de plus de 600 lots qui sont rappelés, interdits à la consommation et à l'exportation. Bercy estime en effet que les mesures prises par Lactalis depuis le précédent rappel ne sont "pas de nature à maîtriser le risque de contamination. Selon le ministère, cinq nouveaux cas de salmonellose ont été déclarés chez des nourrissons cette semaine, dont l'un avait consommé un lait de riz qui ne figurait pas parmi les produits rappelés par le groupe le 2 décembre. Les produits concernés sont essentiellement vendus sous les marques Milumel et Picot, mais aussi Carrefour.