Salah Abdeslam demande la suspension de la vidéosurveillance dans sa cellule

  • A
  • A
Salah Abdeslam demande la suspension de la vidéosurveillance dans sa cellule
Dans sa cellule, Abdeslam est filmé en permanence.@ MEHDI FEDOUACH / AFP
Partagez sur :

Le suspect-clé des attentats du 13 novembre demandera mercredi la suspension de la vidéosurveillance opérée 24 heures sur 24 dans sa cellule.

Salah Abdeslam, suspect-clé des attentats du 13 novembre 2015, demandera mercredi par la voix de son avocat la suspension de la vidéosurveillance opérée 24 heures sur 24 dans sa cellule de prison, a-t-on appris mardi de source judiciaire. Le tribunal administratif de Versailles, dans les Yvelines examinera à 15h le référé-liberté déposé par son avocat. Le tribunal devra ensuite se prononcer dans les 48 heures, précise la source judiciaire.

"Epié en dehors de tout cadre légal" ? Salah Abdeslam est placé à l'isolement, sous vidéosurveillance, dans la prison de Fleury-Mérogis, dans l'Essonne, depuis le 27 avril. Le 20 mai dernier, après un interrogatoire qui a tourné court devant les juges, le suspect ayant refusé de s'exprimer, son avocat, Me Frank Berton, avait indiqué que son client ne "comprenait" pas être "épié 24 heures sur 24", "en dehors de tout cadre légal". Le Premier ministre Manuel Valls avait par la suite exclu toute modification des conditions de sa détention.