Salah Abdeslam avait écrit à ses proches pendant sa cavale en Belgique

  • A
  • A
Salah Abdeslam avait écrit à ses proches pendant sa cavale en Belgique
Le Point publie des extraits de trois lettres, adressées par Salah Abdeslam à sa mère, sa soeur et sa fiancée.@ DR
Partagez sur :

Les autorités belges ont transmis à la justice française des lettres adressées par Salah Abdeslam à ses proches, dont "Le Point" publie des extraits. 

En mars 2016, lors de l'arrestation de Salah Abdeslam, auteur présumé des attentats du 13 novembre, les enquêteurs belges avaient mis la main sur des lettres adressées à sa mère, sa soeur et sa fiancée et ils viennent de les transmettre à la justice française, révèle Le Point mardi. L'hebdomadaire publie des extraits de ces courriers.

Une lettre à sa mère où il évoque son combat pour Allah. Le Point a consulté ces lettres, dans lesquels il semble vouloir en finir, et en a publié des extraits en conservant les fautes d'orthographe. Ces lettres permettent d'en apprendre davantage sur les motivations du terroriste présumé, qui jusqu'ici refuse de parler de ses actes face aux enquêteurs.

Dans la lettre destinée à sa mère, Salah Abdeslam justifie ses actes en disant qu'il a été guidé par Allah, tout comme son frère Brahim : "Allah interdit le feu de l'enfer de toucher les parents d'un MARTYR (…) La vie est courte alors l'au dela est eternel. Je t'aime. Sache que tes 2 enfants ont combattuent POUR ALLAH (…)", écrit-il.

Une lettre à sa soeur où il lui conseille d'émigrer. Le terroriste présumé écrit aussi à sa soeur. "Cette lettre s'adresse à ma petite sœur bien-aimée. (...) j'aimerai que vous émigré dans un pays musulman var (car, NDLR) cela est meilleur pour vous. (...) Prend soin de nos parents ma petite cherie à bientôt dans une nouvelle vie."

Une lettre à sa fiancée avec laquelle il devait se marier. Enfin, Salah Abdeslam a écrit à celle qui devait devenir sa femme, avant qu'il ne se lance dans une entreprise terroriste. "Je me suis investi dans le sentier d'Allah car je l'aime lui, ainsi que son prophète et il passe avant tous", lui a-t-il écrit.