Rouillan, ex-membre d'Action directe, condamné à huit mois de prison pour apologie du terrorisme

  • A
  • A
Rouillan, ex-membre d'Action directe, condamné à huit mois de prison pour apologie du terrorisme
Jean-Marc Rouillan a été condamné à 8 mois de prison @ REMY GABALDA / AFP
Partagez sur :

L'homme de 63 ans, ancien membre du noyau dur du groupe armé d'extrême gauche, avait qualifié les djihadistes qui ont frappé la France de "très courageux". 

L'ancien membre d'Action directe Jean-Marc Rouillan a été condamné mercredi à huit mois de prison pour apologie du terrorisme, pour avoir qualifié les djihadistes qui ont frappé la France de "très courageux".

Un an requis. A l'audience du 24 juin devant le tribunal correctionnel de Paris, le parquet avait requis un an de prison contre Jean-Marc Rouillan, 63 ans, dernier membre du noyau dur d'Action directe - groupe armé d'extrême gauche à l'origine de plusieurs attentats et assassinats dans les années 1980 - à avoir recouvré la liberté en mai 2012, après 24 ans de prison.