Le réveillon annulé sur les Champs-Élysées ? "Capituler serait la pire des choses"

  • A
  • A
Le réveillon annulé sur les Champs-Élysées ? "Capituler serait la pire des choses"
Partagez sur :

Le président du comité des Champs-Élysées a réagi à l'éventualité d'annuler le réveillon du 31 décembre sur la célèbre avenue parisienne après les attentats du 13 novembre.

INTERVIEW

Le 31 décembre 2014, 600.000 personnes étaient venues attendre les douze coups de minuit sur les Champs-Elysées à Paris. En 2015, pour des raisons de sécurité, la tenue de ces festivités inédites, organisées par la mairie et la Préfecture de police, n'est pas garantie. "D'un point de vue symbolique, ça nous ferait mal au cœur d'annuler" le réveillon sur les Champs-Elysées mais si "la préfecture de police le demande" il n'y a aura pas de fête sur la plus belle avenue du monde, a confirmé Bruno Julliard, adjoint à la mairie de Paris, dans les colonnes du Parisien jeudi.

Dans Europe 1 midi, Jean-Noël Reinhardt, président du comité des Champs-Élysées, a réagi à cette éventualité. "Je crois qu'il y a l'envie, partagée par tout le monde, de ne pas baisser les bras et de continuer à faire la fête", a-t-il déclaré. "Mais le débat me paraît normal dans le contexte actuel", a nuancé Jean-Noël Reinhardt, faisant référence aux attentats du 13 novembre.



"Il ne faut pas le faire à la même échelle mais il faut quand même marquer le coup du passage à la nouvelle année. Capituler serait la pire des choses", a estimé le président du comité. "Il y a un équilibre à trouver entre ces deux extrêmes : ne rien faire ou faire comme s'il n'y avait rien", a-t-il ajouté.

La mairie de Paris tranchera dans les prochains jours.