Rentrée scolaire : les fournitures coûtent-elles moins cher cette année ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Promotions, lots de cahiers... cette année, les catalogues de fournitures scolaires donnent l'impression que les prix sont en baisse. Qu'en est-il vraiment ? 

A peine les vacances commencées, certains pensent déjà à la rentrée. Que ce soit chez Leclerc, System U ou Auchan, les fournitures scolaires envahissent progressivement les rayons des grandes surfaces. Mais la rentrée des classes a un coût conséquent pour les familles : en moyenne 150 euros pour un élève de primaire et plus de 400 euros pour un lycéen. Cette année pourtant, les prix devraient un peu baisser. On vous explique pourquoi. 

Guerre des prix entre grandes surfaces. Les familles pourront cette année gagner quelques euros sur une liste de fournitures scolaires. La principale raison : la guerre des prix que se livrent les grandes surfaces, car avec les foires aux vins et Noël, la rentrée scolaire est un temps fort commercial à ne surtout pas rater. Chaque distributeur promet des prix plus bas que son concurrent. C'est le cas du patron d'Intermarché, Thierry Cotillard : "Notre conviction, c'est d'avoir sur une cinquantaine de produits, l'offre la moins chère de France, de manière à répondre aux besoins des familles parce qu'on sait que c'est un vrai budget".

Impact de la baisse du prix du pétrole. Autre illustration de cette guerre des prix, la tendance des lots qui se confirme. Des lots de 10 cahiers, de 10 stylos par exemple, qui permettent de faire baisser les prix à l'unité. Du coté des fabricants, on confirme cette pression des grandes surfaces sur les produits les plus importants, les plus stratégiques. Mais la guerre des prix ne fait pas tout, la baisse du prix du pétrole joue aussi. C'est le cas par exemple pour les classeurs en plastique, qui contiennent du pétrole et peuvent donc être vendus quelques centimes de moins.