Circulation alternée refusée à Paris : Duflot tacle le gouvernement

  • A
  • A
Circulation alternée refusée à Paris : Duflot tacle le gouvernement
75 partages

INTERVIEW E1 - Le pic de pollution des derniers jours n'a pas décidé le gouvernement à accepter la requête de la Mairie de Paris d'instaurer la circulation alternée dans la capitale. Une "erreur" pour l'ancienne ministre Cécile Duflot. 

Cécile Duflot n'est pas contente. Le pic de pollution aux particules fines que subissent plusieurs villes françaises, dont Paris, avait incité la mairie de la capitale à demander la mise en place de l'instauration de la circulation alternée vendredi. En vain, l'Etat le lui a interdit. "Une erreur", a jugé la députée EELV Cécile Duflot, vendredi matin, sur Europe 1.

"Une erreur". Ce refus de l'Etat d'accepter la demande de la mairie de Paris est "une erreur, incompréhensible et consternante", estime ainsi Cécile Duflot. Elle trouve "bizarre" que la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal décide à la place des élus qui représentent les habitants. De plus, la circulation alternée, "on l'a fait l'année dernière", rappelle-t-elle et elle "a montré son efficacité", selon la députée puisqu'elle a fait "baisser immédiatement la pollution". La députée d'Europe écologie-Les Verts explique que ce n'était pas prendre au dépourvu les automobilistes puisque les particules fines ont atteint un seuil inquiétant "depuis mardi". 

"Ceux qui ont compris" et les autres. Cécile Duflot dit être surprise par les dernières décisions de Ségolène Royal en tant que ministre d' l'Ecologie. Selon elle, "en matière d'écologie", "il y a ceux qui ont compris et ceux qui n'ont pas compris la gravité de la situation". La pollution mais aussi d'autres sujets comme "les abeilles qui disparaissent en France nécessitent qu'on réponde". 



Circulation alternée refusée à Paris : Duflot...par Europe1fr

La réponse de Royal. Ségolène Royal a rapidement réagi sur Twitter vendredi matin. "Qu'est-ce qui a été fait de concret dans la circonscription où elle est élue pour le transport propre tous les jours ?" interroge ainsi la ministre de l'Ecologie, interpellant ainsi publiquement Cécile Duflot avec un lien vers son compte Twitter. 

La députée EELV de Paris a répondu en interpellant Ségolène Royal et les élus de Paris sur l'interdiction du diesel à Paris.



"Une question de santé publique". "Le plus important, c'est de savoir ce qu'on respire", interpelle la députée de Paris. "Qu'est-ce qui rentre dans les poumons des petits Parisiens et Franciliens qui, jusqu'à 8 ans, ont des poumons en formation et respirent des particules fines à un taux très élevé ?", ajoute l'ancienne ministre du Logement.

C'est pourquoi la circulation alternée n'est "pas un caprice", estime-t-elle mais plutôt "une question de santé publique utile et même indispensable". Elle reconnaît cependant que "ça ne solutionne pas tout" car "l'industrie, le chauffage urbain, le diesel" sont d'autres sources de pollution. Mais la circulation alternée permet au moins de baisser le niveau de pollution, explique-t-elle à Europe 1.  

>> LIRE AUSSI - Alerte à la pollution aux particules fines dans le nord de la France 

>> LIRE AUSSI -  Pic de pollution : mais où est la tour Eiffel ? 

>> LIRE AUSSI - Anne Hidalgo veut "la fin du diesel à Paris en 2020"