Réforme du congé parental : une aubaine pour la Manif pour tous ?

  • A
  • A
Réforme du congé parental : une aubaine pour la Manif pour tous ?
@ Max PPP
Partagez sur :

Le mouvement fait son grand retour dans la rue dimanche à Paris et à Bordeaux. Et il compte capitaliser sur les mères de famille en colère.

"Merci aux losers PS de motiver les troupes pour la manif du 5 octobre". Comme en témoigne ce tweet, en incluant la diminution du congé parental dans le projet de loi de finances de la Sécurité sociale pour 2015, le gouvernement a indirectement donné une belle occasion à la Manif pour tous de faire grossir ses rangs. Les militants de la Manif pour tous misent sur le slogan "la gauche contre les familles", pour inciter les parents à descendre dans la rue dimanche, à l'occasion d'une nouvelle mobilisation nationale, prévue à Paris et Bordeaux. Une stratégie qui pourrait remotiver les militants de la Manif pour tous, près de deux ans après les défilés anti-mariage gay. Mais qui a ses limites lorsqu'il s'agit de séduire des mères de famille.

>> LIRE AUSSI - Comment l’exécutif veut gérer la grogne des familles

La diminution du congé parental remplace la GPA. A l'origine, le mot d'ordre de la manifestation de dimanche était de s'opposer à la GPA et la PMA. Les tracts de la manifestation, imprimés longtemps à l'avance, portent d'ailleurs principalement autour de ce thème. Sauf que depuis, un nouvel élément a fait son apparition. Lundi, Marisol Touraine a présenté devant l'Assemblée son nouveau projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2015. Et une mesure fait particulièrement grincer les dents des parents : la réduction du congé parental, qui passerait ainsi, pour les mères, de 3 ans à 18 mois.

>> LIRE AUSSI - Congés parental, prime de naissance : ce qui va changer en 2015

La réaction des associations, et notamment de la Manif pour tous, a été immédiate et éruptive sur les réseaux sociaux. En complément des tracts dénonçant "la marchandisation des êtres humains" de nombreux photomontages ont été relayés par les membres du mouvement. Un communiqué de presse a par ailleurs été envoyé, mettant cette fois l'accent sur congé parental mais aussi la réduction de la prime de naissance.

"Gouvernement familiphobe", "casse de la famille", la Manif pour tous sort ses slogans :

Des parlementaires de droite en soutien. De nombreux politiques se sont engouffrés dans la brèche. En première ligne, Hervé Mariton, principal relais de la Manif pour tous au sein de la droite, qui se rendra à la mobilisation dimanche. "La diminution du congé parental constitue l'une des décisions les plus négatives du gouvernement. Il est donc logique que ce point soit au cœur de la Manif pour tous de dimanche, à laquelle je participerai", nous confié le député de la Drôme, candidat à la présidence de l'UMP. Ce dernier prévient d'ailleurs que de nombreux élus seront présents. Guillaume Peltier a ainsi fait savoir qu'il descendrait dans la rue. Tous mettent en avant le thème du congé parental pour justifier leur présence.

Comme c'est le cas de Jean-Frédéric Poisson, Député PCD-UMP :

Des mères divisées. Ludovine de La Rochère confie elle-même que le discorde autour du congé parental va "profiter" à la Manif pour tous. "Oui, on va explicitement appeler ces mères en colère à rejoindre notre manifestation de dimanche. Cela pourrait faire grossir nos rangs", reconnaît la présidente du mouvement, contactée par L'Express.

>> LIRE AUSSI - La réforme du congé parental peut-elle nuire à la fécondité ?

Et des mères de famille en colère, il y en a. A l'instar de Marie-Laure des Brosses, présidente du Mouvement mondial des mères (MMM), qui nous indique qu'elle participera, à titre personnelle, à la mobilisation. "J'y serai parce que je rejoins le mouvement également sur les thèmes de la GPA et la PMA. Cette manifestation va permettre de remobiliser les sympathisants de la Manif pour tous, déçus que la loi pour le mariage gay soit passée. Mais de nombreuses mères opposées la diminution du congé parental ne rejoignent pas les idées de la Manif pour tous. "Cette manifestation va grossir les rangs en ramenant des militants démobilisés, mais pas forcément en recrutant de nouvelles mères de famille", analyse Marie-Laure des Brosses, l'une des administratrices de la page Facebook "Congé parental et projet de loi".

Page Facebook congé parental et projet de loi

© Capture d'écran

Linda, elle, a lancé il y a près de deux ans cette même page Facebook. Son groupe, qui comptait 3.000 fans en 2012, en totalise aujourd'hui le double. Et ce, en l'espace d'une semaine nous assure-t-elle. Mais pas question pour cette mère en colère de rejoindre les rangs de la Manif pour tous. "Je suis pour le mariage pour tous, pour la GPA, pour la PMA", assure Linda qui refuse toute récupération de son mouvement. "Si cette dernière ne compte pas faire d'appel à la mobilisation dimanche, elle ne sait pas ce qu'il en est des mères qui ont rejoint son groupe Facebook.

Des mères en colère qui semblent mener leurs actions de leur côté et de manière autonome. Mercredi, elles ont ainsi envoyé des centaines de lettres à Marisol Touraine. D'autres actions sont prévues, pour ces mères de famille qui comptent notamment lancer leur propre mouvement, celui de "La Manif des bébés révoltés".