Réforme du collège : quels changements pour les élèves ?

  • A
  • A
Réforme du collège : quels changements pour les élèves ?
Partagez sur :

EDUCATION - Deuxième langue vivante dès la 5e, interdisciplinarité, aide personnalisée pour les élèves, Europe 1 vous rappelle les principaux points de la réforme du collège.

Alors que la classe politique se déchire depuis trois semaines sur la réforme du collège et la refonte des programmes, les enseignants ont repris la main de la contestation, mardi, avec la première grande grève contre le texte porté par la ministre de l'Education. Mais que prévoit cette réforme ? Europe 1 vous en rappelle les principaux points.

DEUXIÈME LANGUE VIVANTE DÈS LA 5E

L'apprentissage de la deuxième langue vivante sera avancé en cinquième, alors que la première langue sera généralisée dès le CP. Les sections européennes du collège et les classes bilangues (deux langues vivantes dès la 6e) disparaîtront.

LES LANGUES ANCIENNES

Les options latin et grec telles qu'elles existent aujourd'hui au collège sont supprimées. Elles sont remplacées par un "enseignement pratique interdisciplinaire" consacré aux langues et cultures de l'Antiquité. Face à la fronde des professeurs de langues anciennes, "un enseignement de complément" (une heure en 5e, deux heures en 4e et 3e) a été annoncé. Ce qui revient finalement à rétablir une option au collège.

DES PONTS ENTRE LES DISCIPLINES

Les enseignements pratiques interdisciplinaires, créés à partir de la 5e, doivent "donner du sens" aux apprentissages, "contextualiser" les connaissances et favoriser le travail en groupe. Les projets, pris en charge par les enseignants de toutes les matières, seront inscrits dans les programmes scolaires et évalués au brevet. Huit thématiques donnent un cadre à ces modules interdisciplinaires : "développement durable", "sciences et société", "corps, santé et sécurité", "information, communication, citoyenneté", "culture et création artistiques", "monde économique et professionnel", "langues et cultures de l'Antiquité", "langues et cultures régionales et étrangères".

UN MEILLEUR SUIVI DES ÉLÈVES

Le travail en petits groupes, l'accompagnement personnalisé et les enseignements pratiques interdisciplinaires représenteront quatre à cinq heures par semaine dans l'emploi du temps des collégiens. Il seront fixés par le chef d'établissement et les enseignants en fonction des besoins des élèves.

L'accompagnement personnalisé, actuellement limité aux 6e, s'adressera à tous les collégiens : maîtrise des fondamentaux, approfondissement des apprentissages, méthodes de travail. Il totalisera trois heures par semaine en 6e et au moins une heure dans les autres classes.