Qui sont les deux Français canonisés par le pape dimanche ?

  • A
  • A
Qui sont les deux Français canonisés par le pape dimanche ?
Partagez sur :

Dimanche à Rome, le pape François déclarera saints deux Français, le frère Salomon Leclercq et Élisabeth de la Sainte Trinité.

C'est un événement toujours très particulier pour les catholiques. Le pape François canonisera sept bienheureux, dimanche au Vatican. Parmi eux figurent deux Français, le frère Salomon Leclercq et Élisabeth de la Sainte Trinité. Qui sont-ils et que leur vaut l'honneur d'être élevés au rang de saints ? 

Salomon Leclercq

Né à Boulogne-sur-Mer le 14 novembre 1745, Salomon Leclercq est un frère des Écoles chrétiennes, les "lassaliens", qui ont pour vocation d'apporter l'enseignement et à la formation aux jeunes, en particulier les plus défavorisé. En 1792, en pleine Révolution française, il refuse de prêter serment de fidélité à la Constitution. Salomon Leclercq est alors arrêté, enfermé à la prison des Carmes et exécuté avec 190 autres ecclésiastiques, appelés plus tard les "Martyrs des Carmes". En 1926, le pape Pie XI les béatifie. 

Si l'Eglise accède à sa canonisation aujourd'hui, c'est grâce à ce qu'elle considère comme un miracle, accompli en 2007 au Venezuela. Piquée par un serpent venimeux, une fillette de la banlieue de Caracas - où les lassaliens sont très présents - était vouée à une mort certaine. L'intercession du frère Salomon Leclercq aurait permis sa guérison, qui reste inexpliquée par le corps médical. L'Eglise a ainsi reconnu son caractère miraculeux.

Élisabeth de la Trinité

Née le 18 juillet 1880 à Avord, dans le Cher, Élisabeth Catez est une religieuse carmélite dont la spiritualité s'axe sur "l'habitation de Dieu". Prolifique, elle est notamment l'auteure d'une prière connue des catholiques, Ô mon Dieu, Trinité que j’adore. A seulement 26, Elisabeth meurt au Carmel de Dijon des suites de la maladie d'Addison, une pathologie endocrinienne rare. Peu de temps après sa mort, ses nombreux écrits sont publiés par la sœur supérieure du Carmel. C'est un succès : plus de 100.000 livres sont vendus au fil des années. 

Le 25 novembre 1984, le pape Jean-Paul II la béatifie à la basilique Saint-Pierre de Rome. La guérison soudaine et inexpliquée d'une professeure de religion belge, atteinte d'une maladie orpheline et qui s'est rendue au Carmel de Dijon en 2002, lui est attribuée. 

Salomon Leclercq et Élisabeth de la Trinité seront canonisés dimanche avec cinq autre bienheureux : le Mexicain José Luis Sanchez del Rio, l'Argentin José Gabriel del Rosario Brochero, l'Espagnol Manuel González y García et les Italiens Alfonso Maria Fusco et Ludovic Pavoni.