Qui est Rachid Kassim, l'inspirateur des dernières attaques terroristes en France ?

  • A
  • A
Qui est Rachid Kassim, l'inspirateur des dernières attaques terroristes en France ?
Le déploiement des forces de l'ordre à proximité de l'église de Saint-Etienne du Rouvray, où s'est déroulée une attaque terroriste revendiquée par Daech, le 26 juillet 2016.@ AFP
Partagez sur :

Les dernières attaques terroristes, dont celles à Magnanville et Saint-Etienne du Rouvray, ont toutes été inspirées par un Français, Rachid Kassim, un homme de 29 ans originaire de Roanne.

L'ENQUÊTE DU 8H

Son nom n'est pas connu du grand public et pourtant. Rachid Kassim est à la tête d'un vaste réseau, qui n'a rien à voir avec la filière créée par Abaaoud, celle qui a initié les attentats du 13 novembre et ceux de Bruxelles. L'homme est le plus influent des djihadistes français sur les réseaux sociaux. Il est aussi l'inspirateur des dernières attaques terroristes et de plusieurs projets déjoués.

  • Quelle est son influence ?

Impossible de savoir exactement où en Syrie ou en Irak Rachid Kassim se trouve. Mais le djihadiste français n'a pas besoin de faire venir les combattants à lui. Il communique avec eux via l'application Telegram. D'après les informations d'Europe 1, les groupes de discussion qu'il anime regroupent plus de 300 personnes, auprès de qui il diffuse des appels à la haine et au meurtre. Rachid Kassim se fait même plus précis en donnant des idées de cible et de mode opératoire. 

Le nombre d'attaques qu'il a téléguidées en envoyant directement des consignes aux auteurs montre toute son influence. Derrière l'assassinat des policiers de Magnanville, du prêtre de Saint-Etienne du Rouvray, l'attaque déjouée de la voiture piégée de Notre-Dame ou l'arrestation de l'adolescent à Paris, un seul homme : Rachid Kassim. Après Saint-Etienne-du-Rouvray, le djihadiste a d'ailleurs récupéré les nombreux abonnés au groupe Telegram de l'un des deux auteurs. Depuis juin dernier, il a inspiré une dizaine d'actes terroristes ou de tentatives qui ont causé des victimes ou entraîné des arrestations. Il est encore derrière l'adolescente de Melun qui se disait prête à commettre un attentat ou derrière la jeune majeure radicalisée écrouée à Clermont-Ferrand. 

  • Qui est Rachid Kassim ? 

Âgé de 29 ans, cet ancien animateur social de la ville de Roanne s'est essayé au karaté puis au rap. C'est lors du retour d'un voyage en Algérie en 2011 qu'il se radicalise. L'année suivante, il quitte subitement la France avec sa femme et ses enfants pour l'Egypte avant de rejoindre les rangs de l'organisation Etat islamique. Dans une vidéo publiée cet été, on y voit Rachid Kassim, en treillis et couteau à la main, se féliciter de l'attentat de Nice. Il menace ensuite la France avant de décapiter un otage, agenouillé devant lui. 

Avec ce pedigree, Rachid Kassim est vite devenu la bête noire du renseignement français. Le djihadiste a beaucoup d'influence sur les jeunes radicalisés qui n'ont jamais quitté l'Hexagone ou ont été refoulés en Turquie. Et pour attaquer la France, il n’a pas besoin de former des commandos de djihadistes lourdement armés. Rachid Kassim mise tout sur le "terrorisme de proximité", comme l’a dit un jour le procureur François Molins. Rien qu’avec des messages sur les téléphones portables, il incite des jeunes Français à passer à l’acte au coin de leur rue, avec les moyens du bord. En ce moment, il multiplie les appels, c'est pour cela qu'il y a de plus en plus de tentatives. Un terrorisme "artisanal" peut-être mais redoutablement efficace et très imprévisible pour les services antiterroristes.