Pourquoi écouter de la musique triste nous rend... heureux

  • A
  • A
Pourquoi écouter de la musique triste nous rend... heureux
@ Max PPP
Partagez sur :

Selon des chercheurs berlinois, le fait d'écouter un air mélancolique qui permet de ressentir des émotions positives.

Et si la musique triste était un bon remède contre les coups de blues ? C'est du moins ce qu'assurent deux chercheurs berlinois dans une étude publiée en octobre dernier dans la revue scientifique Plos One. La majorité des personnes sondées ont assuré se sentir mieux après une session musicale triste. Selon les conclusions des chercheurs de l'université libre de Berlin, écouter de la musique triste procure une multitude d'émotions positives. Des émotions liées à l'effet cathartique de certaines mélodies mélancoliques.

L'étude. En débutant cette étude, les deux scientifiques de l'Université de Berlin sont partis d'un paradoxe bien connu : pourquoi prenons-nous du plaisir à écouter une musique triste, alors qu'il s'agit d'un sentiment que l'on cherche généralement à fuir ? Pour répondre à cette question, Liila Taruffi et Stefan Koelsch ont interrogé 722 volontaires, recrutés à travers différents endroits du monde.

Ces derniers ont dû écouter des mélodies mélancoliques, allant du classique (la Sonate au clair de la lune de Beethoven), au métal (Fade to black de Metallica). Les deux scientifiques ont ensuite étudié les interactions entre la musique, le cerveau et le langage des émotions. Et quelle que soit l'origine des personnes sondées les conclusions sont les mêmes.

Dans la liste des musique figurait notamment l'Adagio d'Albinoni :

Les résultats. La majorité des personnes assure s'être senti mieux après l'écoute d'airs mélancoliques. Près de 76% des participants ont déclaré avoir ressenti "des effets émotionnels bénéfiques", selon les chercheurs. Ces émotions positives sont variées, on retrouve par exemple la nostalgie, l'apaisement, la tendresse, l'élévation et même l'émerveillement. D'autres ont même assuré  que la musique triste stimulait leur imagination et leur créativité.

Paradoxalement, pour aller mieux, les personnes tristes vont, presque inconsciemment, se tourner vers des airs mélancoliques. Un constat qui ne fonctionne pas avec les mélodies joyeuses.

Someone like you d'Adele figure dans la liste des 300 musiques tristes répertoriées :

Alors pourquoi un tel paradoxe ? Dans le cas précis, l'effet est cathartique. En écoutant une musique triste, l'idée est d'évacuer ses émotions négatives, pour éviter d'avoir à les vivre en vraie. Les sentiments de tristesse suscités par la musique auraient un effet libérateur de ses propres émotions.

Et si on résume ? "La musique triste peut être appréciée non seulement comme quelque chose d'esthétique, comme une récompense abstraite, mais elle joue aussi un rôle dans le bien-être, elle apporte une consolation et régule la mauvaise humeur et les émotions négatives", écrivent les deux scientifiques.